Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Waterstones récolte les témoignages de ses lecteurs

Xavier S. Thomann - 30.05.2013

Edition - Librairies - Waterstones - The Books that made me - Royaume-Uni


Jamais à court d'idées pour revitaliser ses librairies, voici la dernière initiative de Waterstones. Cette fois-ci, les lecteurs sont invités à partager leurs impressions de lecture. Le projet qui porte le beau nom de « The Book That Made Me » (à traduire par le livre qui a fait celui que je suis) est censé recenser les témoignages de lectures qui ont changé la vie des gens. 

 

 

 

Les lecteurs peuvent donc s'épancher, mais à condition que leur témoignage ne fasse pas plus de 100 mots. Ils peuvent le faire directement sur internet ou en librairie, où les témoignages retenus seront ensuite mis en avant. 

 

Jon Woolcoot de chez Watersones explique : « Nos bibliothèques sont à notre image — nous sommes tous faits de livres... Et chaque livre a un effet particulier (...) c'est parfois la clef qui ouvre la voie à une vie différente. »

 

Un projet qui est d'ores et déjà sur les rails, puisque Waterstones partage les impressions de lecture de quelques personnalités publiques. Ainsi, Alastair Campbell, le spin doctor de Tony Blair, raconte sa découverte de Madame Bovary qui lui « donné l'amour de la langue française. »  

 

L'architecte de renommée mondiale Sir Norman Foster (qui a travaillé notamment sur le viaduc de Millau) a aussi participé à l'exercice. Il explique comment un livre a été à l'origine de sa vocation : « Quand j'étais adolescent, j'ai découvert Vers une architecture de Le Corbusier dans ma bibliothèque municipale. (...) J'étais enchanté autant par son utilisation des images que par sa vision architecturale ». 

 

On trouve aussi une vidéo dans laquelle Neil Gaiman (qui est dans tous les bons coups) explique quel livre l'a encouragé à devenir écrivain. 

(via The Telegraph)