Waterstones veut attirer les clients dans ses boutiques

Clément Solym - 05.10.2012

Edition - Librairies - Librairies - Waterstones - Communication


Waterstones, racheté l'an passé par l'investisseur russe Alexander Mamut, lance ce vendredi une nouvelle campagne de communication. Cette opération de marketing est destinée à souligner l'intérêt et l'importance de l'achat de livres via les boutiques physiques. Pour marquer les esprits tout au long de l'automne, la société s'appuiera sur des outils publicitaires, la publication d'un recueil inédit de morceaux choisis ainsi que la mise à disposition d'un magazine gratuit en librairie.

 

 

 

Au sein des boutiques Waterstones, l'affichage arborera désormais des slogans scandant la valeur ajoutée de la librairie traditionnelle en comparaison à son rival numérique : « Le livre que vous ne pouvez pas abandonner est plus facile à trouver quand vous pouvez le trouver. [...] Même le plus ardent des lecteurs n'arrivera jamais à bout d'une bonne librairie. [...] Un bon livre vous fascinera pendant des jours, une librairie pour la vie entière. [...] Les mots ne peuvent rendre justice aux plaisirs d'une bonne librairie. Ironiquement. »

 

Les supports de communication seront également diffusés à travers le métro londonien ainsi que sur le mobilier urbain à travers le Royaume-Uni. La presse nationale en fera le relais à partir de la semaine prochaine, tandis que la campagne ne négligera pas de mettre à profit d'autres supports comme les sacs transporteurs, les badges ou encore les cartes postales.

 

La chaîne de librairies imprimera à partir du mois de novembre son propre magazine gratuit, Between the Lines, qui sera mis à disposition des clients sur les lieux de ventes. Sebastian Faulks et Artemis Cooper font partie des auteurs appelés à contribuer au contenu. Tirage papier prévu à hauteur de 600 000 exemplaires.

 

En parallèle, paraîtra début novembre une anthologie exclusive regroupant 18 histoires courtes et intitulées Red : A Waterstones Anthology. Sur le thème de la couleur rouge, il compilera des poèmes et des essais d'auteurs comme Sir Max Hastings, Will Self, Victoria Hislop ou encore Anthony Horowitz. Le livre sera tarifé à 10 £ en boutique et sera disponible également en format numérique sur les plateformes Waterstones et Amazon.

 

Le directeur marketing a expliqué la démarche : « Nous possédons une marque puissante, et nous devons utiliser cela pour passer des messages puissants qui font plus que de promouvoir  simplement les livres de manière individuelle, mais rappeler aux gens combien être dans une librairie est bien et important - et nous avons - pignon sur les rues britanniques. »

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.