Wattpad : le Fan Funding, un financement assuré par les lecteurs

Julien Helmlinger - 12.08.2013

Edition - Economie - crowdfunding - Fan Funding - Wattpad


Le site de publication en ligne Wattpad s'est lancé dans le financement public de ses auteurs, nouvelle version : on passe du crowdfunding au Fan Funding. Le projet est simple, moins de relations sociales et plus de connexions financières entre l'écrivain et ses lecteurs. Le premier projet s'achève dans six jours, et un second le suit de près, avec 27 jours pour assurer le financement. 

 

 

 

 

Fan Funding intervient dans le modèle économique de Wattpad directement, puisque la société prend 5 % sur les projets qui auront abouti. Pour l'auteur, c'est une véritable aubaine, puisque le réseau Wattpad compte 16 millions de pages vues par mois et une très large communauté que l'on peut solliciter. Par la suite, l'outil de paiement créé pour Fan Funding prend 2,9 % de commission globale et 30 cents sur chaque financement apporté.

 

Le reste ira directement à l'auteur qui est propulsé. Ce dernier - enfin, ces dernières, puisque pour l'heure seules deux femmes se sont engagées dans le Fan Funding, fixent le montant dont elles ont besoin pour leur projet éditorial. 

 

Dès lors que le financement est assuré, les oeuvres seront gratuitement consultables via Wattpad. De quoi maintenir l'état d'esprit dans lequel la société s'est inscrite depuis sa création, neuf années auparavant.

 

Allen Lau, PDG de Wattpad en profite également pour rappeler que sa société est pionnière dans le domaine du réseau social de lecture. Et que son projet de Fan Funding est très différent de ce qui se pratique sur Kickstarter, puisque ce sont les membres de la communauté qui sont sollicités par la firme. Ce qui n'empêche pas les voisins, les cousins et la famille d'apporter leur pierre à l'édifice. 

 

« Dans notre cas, parce que nous sommes un réseau social en soi, les auteurs qui participent à Fan Funding disposent déjà d'un nombre de fans assez important », souligne-t-il. Un premier projet lancé par Mercy Rose, alias Tara Sampson, est parvenu à atteindre les 5000 $ de financement par ce biais. 

 

via TechCrunch