WH Smith Travel place son ambition dans ses librairies autonomes

Elodie Pinguet - 02.01.2017

Edition - Librairies - librairie WH Smith - Euston Station - librairie autonome


La nouvelle libraire autonome de W.H. Smith a été inaugurée le 14 décembre à la station Euston à Londres. Le groupe fonde de grands espoirs au sein de ces nouvelles librairies, implantés dans des zones à forte concentration de voyageurs.

 

Victoria Station

 

 

Si elle a été inaugurée il y a deux semaines, la nouvelle libraire W.H. Smith d’Euston, The Bookshop, est accessible depuis le 30 novembre. C’est également à Euston Station que le premier magasin W.H. Smith avait vu le jour en 1848, c’est pourquoi le groupe voulait y faire « quelque chose de spécial », selon les dires de Carl Cowling, directeur de W.H. Smith Travel.

 

Son histoire fait donc de la librairie d’Euston Station une boutique à part pour W.H. Smith : «  Nous voulions faire quelque chose de différent avec cette boutique, nous voulions nous concentrer sur les recommandations, nous voulions être plus spécialistes. Nous avons employé un ensemble complètement différent de personnes, des gens qui aiment les livres et croient vraiment à ce qu’ils font. »

 

Il s’agit donc de la neuvième librairie indépendante du groupe au Royaume-Uni. Les autres sont situées aux terminaux 3, 4 et 5 de l’aéroport d’Heathrow, à l’aéroport de Gatwick, celui de Glasgow, d’Edimbourg et enfin à l’aéroport de Bristol.

 

Dans ces librairies, une particularité importante : contrairement aux autres points de ventes généralistes de W.H. Smith, elles sont composées de libraires disposant de connaissances spécialisés. C’est un moyen de renseigner de la meilleure façon le lecteur voyageur et ainsi lui proposer « une offre de livres larges et distincte ».

 

Pour Carl Cowling c’est ce que tous les propriétaires de libraires dans des lieux de passage de voyageurs devraient proposer, pour lutter contre la perte de la clientèle : « Nous allons nous assurer que tous les propriétaires viennent voir ce magasin et qu’ils l’aient à l’esprit quand ils pensent à de nouvelles gammes de développement. »

 

Gare du Nord : Relay ouvre une boutique avec l'épicerie Fauchon 

 

Bien sûr, il est certain que pour que cela fonctionne « vous devez avoir beaucoup de connaissances spécialisées ». En ce qui concerne le groupe, il est ravi de la réussite de son projet et précise que « nous sommes aussi dans le commerce pour réinventer les choses et les prendre à un nouveau niveau ».

 

En clair, les voyageurs transitant par les points du pays où sont déjà ouvertes ces librairies pourront profiter d’un conseil réfléchi et vaste sur leurs prochaines lectures. Il ne devrait donc plus y avoir de choix hasardeux ou de mauvaises surprises de lecture dues à un mauvais conseil du vendeur, enjoy !

 

Chez nous pas de conseils de ce genre dans nos gares, aéroports et métros mais il reste cependant l'ensemble des libraires indépendants, jamais avares de bons conseils.

 

 

Via TheBookSeller