Wifi, antennes-relais : un Grenelle des ondes pour y voir plus clair

Clément Solym - 17.05.2009

Edition - Bibliothèques - wifi - antennes - relais


Dernièrement, un moratoire sur l’utilisation du Wifi dans le réseau des bibliothèques de Paris II Sorbonne a été décidé. Parallèlement, les procédures à l’encontre de la présence d’antennes-relais se multiplient partout en France. A chaque fois, les voisins de ces installations se plaignent de troubles allant des nausées aux vomissements en passant par des vertiges.

Pour faire le point sur la question l’association Robin des toits a notamment obtenu la tenue d’un Grenelle des ondes. La « Table ronde radiofréquences, santé, environnement » se tient, sous le patronnage du ministère de la Santé, du 23 avril au 25 mai 2009. A la fin de cette session de discussions, un texte devrait rendre compte des conclusions.

Pour l’instant, des habitants arrivent à obtenir le déplacement d’antennes-relais ou bien la désactivation du Wifi dans les lieux les plus sensibles, notamment les écoles primaires. Cependant, à l’heure actuelle peu d’experts se montrent alarmistes. L’intensité des ondes est souvent bien au-dessous des seuils critiques. Mais un principe de précaution peut s’appliquer dans certains cas.