Wikipedia de nouveau accessible pour les citoyens turcs

Clara Vincent - 17.01.2020

Edition - Justice - Wikipedia acces Turquie - encyclopedie en ligne - atteinte liberte expression


La Turquie a levé, ce mercredi 15 janvier, l’interdiction d’accès à Wikipédia suite à une décision de la Cour du pays, qui a jugé ce blocage comme étant inconstitutionnel. Elle mettait ainsi fin à une situation qui durait depuis plus de deux ans.
Domaine public

 
C’est en avril 2017 que le gouvernement turc avait pris la décision d’interdire l’accès à Wikipédia, accusant l’encyclopédie en ligne de participer à une campagne de dénigrement à son encontre, en soutenant des organisations qualifiées de « terroristes ».

Ce blocage s’inscrivait dans un contexte de durcissement de la politique menée par le président Recep Tayyip Erdoğan. Après une tentative de coup d’État en juillet 2016, la Turquie est le terrain d’un certain nombres d'exactions portant atteinte à la liberté d’expression.  
  Face à ce blocage, la Fondation Wikimédia, qui héberge la plateforme, avait multiplié les actions en justice. Elle avait tout d'abord saisi la Cour des Droits de l’Homme fin mai 2019, et s’était également tournée vers la Cour constitutionnelle turque, plus haute instance juridique du pays. 

Toutes deux ont ainsi condamné l'interdiction du gouvernement turc, jugeant qu’elle violait le droit à la liberté d’expression. Et ce, en vertu de l’article 10 de la convention européenne des Droits de l’Homme et de la Constituion turque. 

Suite à la décision de cette dernière, prise le 29 décembre 2019 et publiée dans le Journal officiel ce mercredi 15 janvier, l’accès à Wikipédia a été rétabli par les autorités dans les heures qui ont suivi, tel qu'en attestait le site de l’organisation non gouvernementale Netblock, spécialisé dans la surveillance de la cybersécurité et la gouvernance d’Internet. 
 

Cité par le New York Times, Yaman Akdeniz, professeur de droit qui a aidé à mener les procédures en justice contre l’interdiction de Wikipedia ainsi que d’autres restrictions sur le Web, avance néanmoins que : « La restauration de Wikipédia n’est qu’un début. »

Il insiste sur le fait que cette décision de justice ne devait pour autant pas faire « oublier la dimension des problèmes liés à la liberté d’expression de la Turquie  ». Et de rappeler qu'à ce jour, des milliers de sites étaient encore inaccessibles pour les internautes turcs.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.