William Faulkner faisait de l'humour sur l'indépendance des femmes

Julie Torterolo - 26.11.2015

Edition - International - William Faulkner - pièce de théatre - Twixt Cup and Lip


Le magazine The Strand a publié pour la toute première fois Twixt Cup and Lip, récit inédit du romancier et nouvelliste américain, William Faulkner. L’auteur de Tandis que j’agonise a écrit cette œuvre en 1920, alors âgé de 23 ans. Un ouvrage de jeunesse tombé jusqu’ici aux oubliettes qui étonne par sa thématique bien différente des autres œuvres de William Faulkner.

 

(Gary Bridgman, CC BY 2.0)

 

 

Twixt Cup and Lip surprend tant par sa forme que son fond : l'ouvrage est en réalité une pièce de théâtre en un seul acte dans laquelle une femme moderne et libérée se retrouve courtisée par deux hommes. Une œuvre légère et pleine d’humour très loin des portraits sombre du sud des États-Unis si souvent dressés par William Faulkner, notamment dans Absalom, Absalom ou Le bruit et la Fureur

 

L’œuvre inédite de William Faulkner, prix Nobel de littérature en 1949, a été découverte dans les archives de l'Université de Virginie par Andrew Gulli, rédacteur en chef du mensuel The Strand, magazine publié en Angleterre et États-Unis, célèbre notamment pour avoir édité et fait connaître au grand public les aventures de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle en 1891. Depuis quelques années, Andrew Gulli s'est spécialisé dans les recherches et fouilles d'œuvres peu ou prou oubliées : il a par exemple retrouvé des travaux de F. Scott Fitzgerald, Mark Twain ou encore John Steinbeck. 

 

« Faulkner a écrit cette pièce dans une période de grand changement sociétale spécialement pour les femmes », a analysé le rédacteur en chef auprès de l’Associated Press (AP). « Cette œuvre est unique en ce qu’elle montre un côté de Faulkner plein d’humour ». 

 

Une oeuvre inspirée par l'épouse de William Faulkner

 

Selon Christopher Rieger, directeur du Centre de recherche à Southeast Missouri State University que William Faulkner a fréquenté, Twixt Cup and Lip a été écrite lorsque l’auteur faisait partie d’un groupe de théâtre à l'Université du Mississippi. « La pièce nous montre un talent pour la comédie et pour le dialogue aussi », explique Christoper Rieger à AP qui ne manque pas de préciser que William Faulkner a collaboré par la suite pour des scénarios de films hollywoodiens. 

 

L’année où il a produit la pièce, William Faulkner, aujourd’hui devenu un auteur emblématique outre-Atlantique, travaillait également une romance baptisée The Marionnettes, basée sur sa relation avec sa petite amie de l’époque, devenue plus tard son épouse, Estelle Oldham. Selon Christopher Rieger, il est d’ailleurs possible que ce soit elle qui ait inspiré Twixt Cup and Lip.

 

« Peu de temps avant qu’il écrive cette pièce, Estelle avait cédé à la pression de ses parents et avait épousé un autre homme. Faulkner peut avoir éprouvé un vif ressentiment qu’elle ne leur tienne pas tête pour lui. Il s'est servi de l’écriture de cette pièce comme une sorte d’accomplissement de son désir de l’imaginer en femme plus indépendante », analyse 

 

Twixt Cup and Lip a été publié dans le numéro spécial « vacances » de The Strand, paru vendredi 20 novembre.