William Wharton, GI américain dans son autobiographie

Clément Solym - 20.02.2012

Edition - International - William Wharton - Birdy - autobiographie


L'auteur méconnu de Birdy, William Wharton (1925-2008), fera son retour dans les librairies britanniques avec des mémoires de guerre. Shrapnel : Tales Not Told sera le titre phare d'une série de rééditions qui devrait voir le jour cet été chez Harper Collins.

 

Est-ce un problème de pseudonyme ? William Wharton a en effet abandonné Albert Du Aime (pourtant, quel patronyme !) a sa seule activité de peintre pour se choisir un nom d'auteur. S'il recherchait la tranquillité, il a sans conteste atteint son objectif : malgré trois adaptations cinématographiques de ses livres, l'auteur est toujours resté un homme de l'ombre. On vous dit Birdy, vous pensez Alan Parker, ou Nicolas Cage.

 

 

Une injustice que Scott Pack, éditeur chez Harper Collins, entend bien réparer en publiant cet été les oeuvres complètes de l'écrivain américain, soit 8 romans et 2 récits basés sur des faits réels, auxquels il faut désormais joindre ses mémoires de guerre, que Sean Pack décrit comme « les meilleures parmi toutes celles que j'ai lues ».

 

Shrapnel : Tales Not Told raconte les mois d'engagement de Wharton sur le territoire français pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que son implication dans l'exécution de prisonniers de guerre allemands. « J'ai encore du mal à faire face à l'évènement dans ma conscience. J'ai du mal à me mettre à l'écrire. Je crois que c'est la raison pour laquelle je ne l'exprime que maintenant. Je tiens à le restituer de la manière la plus honnête » se confessait William Wharton.

 

Wharton s'est engagé dans l'armée dès la fin de ses études, et a participé au Débarquement allié alors qu'il était âgé de 19 ans. Il fut blessé lors de la bataille des Ardennes, et étudia l'art à l'université de Californie après son rapatriement. Quelques années plus tard, il déménage à Paris où il s'installe définitivement, sur une péniche aménagée (une expérience que Wharton décrit dans Houseboat on Seine).

 

William Wharton est surtout connu pour deux de ses romans, Birdy, en 1978, et Dad, en 1981. L'un comme l'autre a été adapté au cinéma, le premier par Alan Parker en 1984, et le second par Gary David Goldbert en 1989. Le cinéaste Alan Parker, interrogé par l'Observer sur ses rapports avec Wharton, soulignait le déficit de popularité de celui-ci : « Il est terriblement sous-estimé et c'est invraisemblable que ses oeuvres aient été indisponibles pendant si longtemps. Peu d'auteurs ont été adaptés à trois reprises par le cinéma. [A Midnight Clear, publié en 82, est sorti au cinéma 10 ans après] Il a évité la célébrité littéraire, ce n'était pas du tout conforme à sa personnalité. Le film a reçu un accueil exceptionnel. Mais, par rapport à moi, il était plutôt gêné par ce succès. »

 

Un rattrapage posthume semble définitivement possible.