Xavier Darcos renie publiquement ses propres méthodes

Clément Solym - 18.02.2009

Edition - Société - Darcos - réformes - lycées


Sans revenir sur le calendrier retenu pour la mise en place de la réforme des lycées, Xavier Darcos a reconnu, lors d’un déplacement à Corbeil-Essonnes qu’il faudrait davantage prendre en compte les réalisations du personnel sur le terrain sans toujours impulser les réformes à partir du ministère : un premier pas vers un changement de méthode ?

Le ministre de l’Education se retrouve dans un climat très tendu. Devant la vague de réformes en cours et celles qui sont à l’état de projets, les craintes comme les protestations se font très nombreuses. Quand le lycée se calme, ce sont les universités qui s’insurgent contre la masterisation des concours.

Il devient urgent de lâcher du lest afin de ne pas perdre toute crédibilité dans les capacités du ministère à proposer un véritable dialogue avec les différents partenaires. Pourtant, Xavier Darcos s’était montré plutôt sévère à l’égard des présidents d’université qui demandaient un report de la réforme des concours de l’enseignement : un non ferme leur avait été opposé.

Dans ce contexte difficile, une nouvelle grève est prévue pour le 19 mars prochain dans l’enseignement supérieur.