Xavier Moni, nouveau président du Syndicat de la librairie française

Antoine Oury - 26.09.2017

Edition - Librairies - Xavier Moni SLF - président Syndicat de la librairie française - président SLF


La succession était prévue depuis un moment, même si le principal intéressé, Matthieu de Montchalin, n'avait pas souhaité la confirmer dans nos colonnes. Xavier Moni, cogérant de la librairie Comme un roman à Paris, a été nommé président du Syndicat de la librairie française.


Xavier Moni et Maya Flandin - Rencontres nationales de la librairie 2017 à La Rochelle
Xavier Moni et Maya Flandin, lors des derniers Assises de la librairie à La Rochelle
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Lors du Conseil d’administration du SLF, réuni à Rennes les 24 et 25 septembre 2017, Xavier Moni, cogérant de la librairie Comme un roman à Paris, a été élu au poste de Président. Il succède à Matthieu de Montchalin, PDG de la librairie l’Armitière à Rouen, qui exerçait cette fonction depuis 2011. « Le Conseil d’administration a rendu un hommage appuyé au travail mené par Matthieu de Montchalin. Durant ses deux mandats, l’action collective des libraires s’est nettement renforcée et a gagné en efficacité et en crédibilité », indique le SLF dans un communiqué.

 

Rappelons toutefois que les derniers mois de présidence de Matthieu de Montchalin avaient été marqués par une polémique déclenchée par son implication dans une tentative de rachat des librairies Sauramps. L'ex-président du SLF avait notamment été accusé d'avoir utilisé le syndicat comme un moyen de communication à son avantage.

 

Le nouveau président Xavier Moni a fixé quatre priorités pour le SLF : 

 

– L’information et la communication, entre le syndicat et les libraires comme entre le réseau des libraires et le grand public, notamment à travers leur identité collective « librairies indépendantes » ; 

– La formation professionnelle et l’accompagnement des libraires, afin de soutenir leur économie et de partager les meilleures pratiques ; 

– L’économie de la librairie et de la filière afin de faire progresser les marges des libraires, en améliorant les conditions commerciales et en s’appuyant sur l’Observatoire de la librairie ; 

– La réflexion et la prospective sur le métier de libraire afin d’éclairer et d’anticiper ses évolutions et d’y adapter les pratiques des libraires. 

 

Le portail des librairies indépendantes restera “totalement neutre”

 

Xavier Moni sera entouré d’un Directoire largement renouvelé, composé comme suit : 

 

  • Maya Flandin (Vivement dimanche à Lyon), Vice-Présidente et Présidente de la Commission commerciale 
  • Olivier Rouard (librairies Charlemagne à Toulon, Hyères, la Seyne, Fréjus et La Valette), Vice-Président et Président de la Commission sociale 
  • François Céard (RUC à Colmar), Trésorier 
  • Anne Martelle (Martelle à Amiens), Secrétaire 
  • Anaïs Massola (Le Rideau rouge à Paris) 
  • Frédérique Massot (La Rose des vents à Dreux) 
  • Caroline Mucchielli (Dialogues à Brest) 
  • Amanda Spiegel (Folies d’encre à Montreuil) 
  • Florence Veyrié (La Maison jaune à Neuville-sur-Saône) 
  • Serge Wanstok (La Galerne au Havre) 

 

Par ailleurs, le SLF ajoute un message relatif à l'actualité à son communiqué : « [À] la suite de l’annonce du prochain rachat des éditions du Seuil et du groupe la Martinière par Média-Participations, le Conseil d’administration du SLF exprime son inquiétude à l’égard de l’impact du renforcement de la concentration dans l’édition, la diffusion et la distribution sur la création éditoriale ainsi que sur l’équilibre commercial entre les libraires et leurs fournisseurs. »