Yoram Kaniuk : écrivain Israélien reconnu « sans religion »

Clément Solym - 05.10.2011

Edition - Justice - yoram - tribunal - kaniuk


L’écrivain Israélien Yoram Kaniuk a obtenu du tribunal de Tel Aviv d’être inscrit sur les registres d’état civil de son pays comme « sans religion » et non plus comme appartenant à la « religion juive », rapporte le quotidien israélien Haaretz dimanche dernier.


« C’est une décision d’importance historique » a déclaré l’écrivain âgé de 81 ans au quotidien.

L’auteur, récompensé par de nombreuses distinctions littéraires,  avait auparavant fait cette requête avec insistance auprès du ministère de l’intérieur, avant de faire appel en mai, puisqu’il affirmait refuser d’appartenir « à ce qu’on appelle la religion juive en Israël », la comparant avec l’islam de l’Iran.

Le juge Gideon Ginat a rendu sa décision en expliquant que « la liberté de religion est une liberté dérivée du droit à la dignité humaine ». Le tribunal a par ailleurs indiqué que tout citoyen israélien peut se définir comme « libre de religion », alors que la religion fait d’habitude office de nationalité sur les registres d’état civil du pays.

Depuis plusieurs années, des intellectuels laïcs Israéliens, notamment l’association « Je suis Israélien », demandent à ce que la mention « Israélien » figure sur ces registres à la place de la religion.