Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

You Don't Know Jack : l'art de la rimatologie fait des émules en librairie

Victor De Sepausy - 17.07.2017

Edition - Les maisons - jeu vidéo online - homophonie livre auteur - Marc Hillman sonorités


Attention, sous cette chaleur accablante, voici un moment consacré aux nostalgeeks. En 1995 sortait un jeu vidéo édité par Jellyvision, You Don’t Know Jack. Sorte de Trivial poursuite sous acides, le tout architecturé autour d’un présentateur tantôt sadique tantôt déjanté, c’était un vrai bonheur. Et tout particulièrement la section Rimatologie, qui connaît quelques adorateurs…

 


 

 

« C’est parti pour le seul jeu où la culture avec un grand C rencontre la culture avec un grand Q. » La phrase d’accroche démarrait la partie, et jusqu’à quatre autour d’un clavier, les joueurs étaient lancés dans une frénésie suprême. Des questions toutes peu ou prou tarées interviennent durant toute la partie, le but du jeu étant d’accumuler des sommes d’argent colossales. 

 

Sans se faire visser. Si, si, littéralement… Le tout avant de conclure avec la Jack Attack, véritable moment de fou rire et de nervosité, jouant tant sur les réflexes que le mauvais esprit. Pour tout le détail du jeu, ses règles et les dérèglements qu’il pouvait entraîner, voyez Wikipedia, l’article est bien tourné.


Précis d'homophonie : Du vent comme du zéphyr...
 

Il est en revanche une série de questions qui laissait toujours les premiers utilisateurs pantois, à l’occasion de la découverte de YDKJ : la rimatologie. Un bon exemple, tiré du jeu, sera plus efficace qu’une sombre tentative de définition : « “Toudidoudidoudidou”, ça rimatole avec “Scoubidou chie sous Milou”. Ça veut rien dire, je sais. » Dixit Jack,et quand le maître parle, on pouffe souvent. 

 

On ignore si Marc Hillman connaissait ce jeu avant de se lancer dans l’écriture de son livre, mais voyez plutôt : « Une petite anecdote personnelle en préambule à ces “sautes d’humour”. Je dois à une déficience auditive de l’oreille gauche, conséquence d’une otite mal soignée pendant la petite enfance, mon goût immodéré pour les jeux de mots. Ce léger handicap ne m’empêcha pas, fort heureusement, de mener une carrière de compositeur de musique trente ans durant. Je me mis très vite à en exploiter les avantages : j’entendais souvent un mot à la place d’un autre, ou la consonance voisine, ou bien je prenais un mot pour un autre, je reconstituais ce que j’avais manqué, cela faisait sens, ou presque, et je constatai avec jubilation l’effet que produisait sur mon entourage ma compréhension distordue. »

 

C’est ainsi qu’il s’est mis à détecter tout ce qui pouvait rimatoler — une discipline qu’il a baptisée holorime — traquant ce qui était le plus sensationnel. Près de 500 compositions sont disponibles dans le livre Jeux de mots à vous dire — J’ai deux mots à vous dire. Pas mal non ?


... rimatole avec : Tu mens comme tu respires
 

« Ainsi, “matin, midi et soir” était-il une fois devenu“matin, midi, échoir” ; la plainte au Parquet une plinthe au parquet… qui, à son tour, entraînait une peine plancher ! Comprendre “étrangler” au lieu d’“être anglais” ouvrait des perspectives inédites, que mon esprit n’avait pas de mal à combler. Le sens des phrases se faisait soudain facétieux. On s’amuse d’un mot comme d’un jouet… »
 

Toutes les sautes d’humour de Mac Hillman ne rimatolent pas nécessairement, mais certaines charmeraient Jack. On y retrouve ainsi des jeux de mots sympathiques. 

 

Le grand amour est aussi une affection de longue durée.

Je ressens pour toi une aversion… latine. D’ailleurs, je crois que je ne t’aime plus. 

Mon amie japonaise a les estampes grisonnantes.

L’adultère est la conséquence d’une usure passion.

Entre le chirurgien et la cantatrice, le charme opéra.


Le bonheur, pour accompagner ce livre ? C’est que You Don’t Know Jack est disponible dans une version navigateur depuis janvier 2016, à cette adresse. Branchez vos écouteurs, et faites semblant de vous concentrer avec “haute tension” sur votre boulot : voici de quoi vous faire patienter en attendant les vacances.

 

Vous allez adorer faire passer le temps avec Jack, mais n’oubliez pas : personne n’est plus adorable que JACK !

 

 

 

Jeux de mots à vous dire ; 500 sautes d'humour – Marc Hillman – Mille et une nuits – 9782755507546 – 3,50 €