Yvelines : La conseillère d'éducation agressée dans un couloir

Clément Solym - 23.05.2009

Edition - Société - agression - conseillere - collège


Ça s'est déroulé dans les Yvelines mercredi matin, et cet exemple va appuyer plus encore les propos d'un Xavier Darocs qui veut créer un GIGN des lycées et collèges.

La Conseillère Principale d'Éducation du collège René-Cassin à Chanteloup-les-Vignes a été frappée violemment dans un couloir par un élève de 16 ans. Elle passait en effet et a croisé un groupe de collégiens qui ne devaient pas se trouver à l'endroit à ce moment précis. Il est 9h30.

Elle demande à ce qu'ils la suivent dans son bureau, mais tout à coup, l'un des élèves la roue de coups, poings et pieds. Il a été arrêté et placé en garde à vue le lendemain et mis en examen : le juge pour enfants l'a remis en liberté après qu'il a comparu pour violences volontaires mais a tout de même été renvoyé de l'établissement.

La CPE a obtenu trois jours d'ITT. Selon des éléments avancés par le Parisien, la victime risque des lésions, ayant été touchée à l'oeil. L'inspecteur d'Académie, Joël-René Dupont, l’inspecteur d’Académie, enrage : « Pour mettre fin à ce genre d’acte, il faut rappeler sans cesse aux adolescents et à leurs familles que la personne doit être respectée dans son esprit et son corps. Il faut leur rabâcher les droits fondamentaux de la personne humaine. »

L'élève est bien connu de l'établissement, en situation d'échec scolaire et témoigne régulièrement d'un caractère impulsif.