150.000 livres à disparaître pour l'université de San Diego

Clément Solym - 24.10.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - livres - bibliothèque - université


L'université de Californie de San Diego continue son petit travail de compression budgétaire, qui a déjà abouti à la fermeture de trois bibliothèques universitaires, et qui en bouclera une quatrième l'an prochain.


Mais avec ces fermetures d'espaces de consultation de livres, il faut encore trouver quoi faire des ouvrages. Ainsi, ce sont 150.000 titres, livres et revues, qui en feront les frais.

 

Une petite consolation, cela ne représente que 4 % des 3,5 millions de titres dont dispose l'établissement.

 

Les fermetures, expliquent les autorités, sont dues à la réduction de 3 millions $ de budget pour l'exercice 2011/2012. Et en dépit des protestations d'enseignants, rien n'y fera : les universités ne sont pas à l'abri de la crise actuelle.

 

D'autre part, assure-t-on, certains des documents n'avaient pas été sollicités depuis plus de 10 ans, parmi ceux qui iront se faire voir ailleurs. Notamment des revues.

 

De quoi justifier leur disparition prochaine.

 

De toute manière, y'a plus de place. Alors, ouvrez les charters à direction du pilon...