24e Trophée Presse Citron/ BnF : Hara Kiri et Roland Topor au coeur d'une journée d'étude

Florent D. - 07.02.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Hara Kiri BnF - Roland Topor humour - journée étude BnF


Le 15 mars prochain, la BnF va accueillir une journée d’étude sur le dessin de presse. Elle portera sur les années 60 et la revue Hara Kiri, « regards sur un art corrosif ». Au terme de cette journée, sera remis le 24e trophée Presse Citron/BnF. Débats et conférences évoqueront l’artiste Roland Topor. Ce dernier sera au cœur d’une rétrospective, le 28 mars prochain.

 

 

 

Fondé en 1960 par François Cavanna et Georges Bernier — alias Le Professeur Choron — le magazine mensuel Hara-Kiri a marqué d’un fer rouge une époque mythique pétrie d’insolence joyeuse au nom de toutes les libertés. Il a ouvert ses pages à de nombreux dessinateurs devenus célèbres comme Fred, Gébé, Reiser, Siné, Topor, Wolinski et bien d’autres. C’est de ce bouillonnement d’inventions audacieuses et provocatrices qu’est né Charlie Hebdo en 1970.

 

La journée d’étude s’attachera à présenter la naissance et l’évolution du journal sous-titré « Journal bête et méchant » dès avril 1961 et donnera la parole à trois jeunes dessinateurs : Dorthe Landschultz, Pascal Gros et MRIC, invités à se pencher sur l’art de Roland Topor, vingt ans après sa disparition.

 

Créé en 1993, le Presse Citron est un concours national ouvert à deux catégories, professionnels et étudiants. Le premier volet met en lice les meilleurs dessins d’actualité publiés dans l’année ; le second s’adresse aux étudiants des cent vingt écoles d’art et de design de France. Les uns votent pour les autres et les meilleurs dessins de chaque catégorie sont primés et exposés.

 

Il y a quatre ans, l’École Estienne et la Bibliothèque nationale de France se sont associées dans un même objectif : Faire découvrir aux étudiants ce e discipline peu pratiquée dans les écoles d’art, et me re leurs talents au service de ce e tradition, alliant intelligence et coup de crayon. Cette compétition annuelle s’accompagne de plusieurs expositions ouvertes au public dans différents lieux du 13e arrondissement de Paris. Les trophées, assortis de nombreux cadeaux offerts par nos partenaires, seront remis aux lauréats lors de la soirée de clôture qui se déroulera à la Mairie du 13e arrondissement. La BnF offre en outre une dotation de 800 € à chacun des étudiants primés.

 

Lauréats 2016

 

L’an dernier, l’édition des « enfants terribles » couronnait, lors de la cérémonie de clôture, les quatre dessinateurs les plus agités. Le Trophée professionnel est revenu à Wingz pour son dessin intitulé « L’Angleterre entre en guerre contre Daech ». Quant au trophée étudiant, c’est le mystérieux LB, élève de l’école lyonnaise Émile Cohl qui l’a remporté, avec « Fast and furious ». Le coup de cœur professionnel a été attribué au dessinateur Foolz pour « Technocrates ».

 

Enfin, Rodrigo Goulão de Sousa, étudiant en cinéma d’animation à l’École Estienne, a, lui aussi, remporté le Coup de cœur du jury pour son dessin montrant un reporter tendant le micro à un migrant plutôt que de l’aider à sortir de l’eau. Un prix inédit, le prix Kronik du meilleur dessin de presse étranger, a également été décerné à Marinela Nardi, à qui furent offerts 500 exemplaires héliogravés de son dessin « Vecchia Europa ».

 

<

>

 

 

Programme de la journée 

 

10h-10h30 : Ouverture par Jean-Claude Gardes (Eiris-HCTI, Université de Brest) et Martine Mauvieux (BnF, département des Estampes et de la Photographie)

- Evolution du dessin de presse en 50 ans : comment le vent de renouveau des années 1960 (audace, insolence, liberté d’expression graphique et textuelle, liberté des mœurs, expériences de l’au-delà des limites, quête d’un sens, jeu du non-sens) souffle encore dans la presse française d’aujourd’hui?
- Présence de l’esprit Hara-Kiri : copie, parodie ou inspiration?

 

10h30-11h15
Hara-Kiri : un journal satirique qui réveille par Yves Frémion (Ecrivain, critique de BD, directeur du périodique Papiers Nickelés)

 

11h15-11h45
Le goût du dessin sculpté à la manière de Topor par MRIC (Dessinateur de presse pour Marianne,

Psikopat et Siné Mensuel) 11h45-12h15 : Débat

Un graphisme « classique » au service d’un art qui « décape »?

Après-midi

 

13h45-14h15
Hara-Kiri : « Le grand beau journal » de Cavanna et Choron (1960-1985) par Virginie Vernay (Collaboratrice

de Cavanna et directrice éditoriale des cinq anthologies consacrées à Hara-Kiri) 14h15-14h45

Regard d’outre-Rhin sur Topor, dessinateur de presse : une découverte ? par Dorthe Landschulz (Dessinatrice de presse pour Titanic, Stern)

 

14h45-15h15
Topor, un artiste à part entière. Place du dessin de presse dans son œuvre par Alexandre Devaux (Spécialiste de Topor, co-commissaire de l’exposition Le Monde selon Topor qui se tiendra à la BnF/ François Mitterrand du 28 mars 2016 au 16 juillet 2017)

 

15h15-15h45
Liberté d’expression, avec et sans paroles par Pascal Gros (Dessinateur de presse pour Marianne, Causette) 15h45 : Débat

Remise du 4e Trophée Presse Citron BnF en soirée (sur invitation)

 

Mercredi 15 mars
10h-16h30 - Petit Auditorium
Quai François Mauriac - Paris 13
ème Entrée libre

Avec l’association Équipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique (EIRIS)