3,8 millions € réalisés pour la vente inaugurale des collections Aristophil

Cécile Mazin - 21.12.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - vente enchères Aristophil - collections aristophil ventes - manuscrits vente inaugurale


#CollectionsAristophil - C’est dans une salle archi comble, sous le marteau de Maître Claude Aguttes qu’avait lieu la vente inaugurale des Collections Aristophil mercredi 20 décembre 2017 à Drouot. Les expositions publiques préalables à cette vente avaient suscité un immense intérêt auprès des collectionneurs et amateurs pour les chefs-d’œuvre qui composent cette collection unique. 




 

De beaux prix ont été atteints pour les lots exceptionnels lors de cette première vacation multi-thèmes, notamment pour les sections « Littérature », « Origine(s) » et « Histoire ». Ursule Mirouët, l’un des deux seuls manuscrits d’Honoré de Balzac jusqu’alors conservé en mains privées a été acquis 1 170 000 €, top lot de la vente. 

 

Le manuscrit médiéval contant les Faiz et conquestes d’Alexandre [le Grand] illustré par Quinte-Curce, très attendu, a été vendu 832 000 €. La lettre qu’écrivit Napoléon à son épouse Joséphine le 30 mars 1796 a trouvé preneur à 320 320 €.

 


 

 

 

Les résultats qu’a réalisés la grande majorité des lots se situent dans la fourchette de leur estimation. Les enchérisseurs ont acquis des œuvres à des montants justes. Il est encourageant, pour les ventes futures et pour le marché dans sa globalité, de voir que l’intérêt international pour ces spécialités demeure solide, à des montants fixés en fonction de leur valeur historique, patrimoniale ou leur état de conservation, a déclaré Maître Aguttes à l’issue de la vente. 

 

Collections Aristophil : De Proust au Petit Prince,
extraordinaires manuscrits de la vente inaugurale

 

Par ailleurs, le musée Paul Valéry, de Sète, a fait valoir son droit de préemption pour le lot 66, un ensemble de 164 lettres ou poèmes que Valéry avait adressés à sa fille Agathe. 

 

Maître Claude Aguttes entamera dès janvier 2018 des discussions avec l’État pour négocier l’acquisition des deux lots phare classés « Trésors Nationaux » : le rouleau de Sade et les œuvres d’André Breton, tous deux retirés de cette vente inaugurale.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.