400 heures de musique électroacoustique numérisées par la bibliothèque de Columbia

Gariépy Raphaël - 31.07.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - Enregistrement audio - musique électroacoustique - bibliothèque de Columbia


Depuis deux ans, la bibliothèque de l’université de Columbia travaille sur la numérisation d’enregistrements conservée dans les archives du Columbia-Princeton Electronic Music Center. Aujourd’hui, ce sont environ 400 heures de musique électroacoustique qui se retrouvent accessibles en ligne. 

Die Wand


En mai 2018, la bibliothèque de l’Université Columbia recevait une subvention de la Fondation GRAMMY pour préserver les enregistrements uniques que possédait le Columbia-Princeton Electronic Music Center (CPEMC). Un travail titanesque qui a nécessité près de deux années. 

Le contenu a été sélectionné parmi une collection de plus de 5500 bandes audio. Les volumineuses bobines noires cédées à la bibliothèque en 2009 ont progressivement été copiées puis portées au format numérique. La nouvelle collection qui en résulte est désormais accessible en ligne au sein du catalogue numérique de l'établissement. Des notices bibliographiques figurent également sous les enregistrements. 

Le CPEMC a été le premier centre américain de musique électroacoustique ouvert aux États-Unis. Il a été fondé en 1959 par les professeurs de Columbia Vladimir Ussachevsky et Otto Luening et les professeurs de Princeton Milton Babbitt et Roger Sessions. Ses fondateurs voulaient en faire un « centre où les compositeurs pouvaient travailler et expérimenter sans avoir à affronter les forces du mercantilisme ».
Au fil des années, des sommités de la musique électronique d’avant-garde du monde entier ont visité, travaillé et étudié au Centre. Parmi les compositeurs qui y ont produit des œuvres, on retrouve Jon Appleton, Bülent Arel, Wendy Carlos, Charles Dodge, Halim El-Dabh, İlhan Mimaroğlu, Mario Davidovsky, Daria Semegen, Alice Shields, Pril Smiley ou encore Edgard Varèse.

L’accès en ligne à ce matériel est cependant limité à la communauté de l’Université Columbia et est mis à disposition du public en tant que mesure d’urgence temporaire durant la crise sanitaire du COVID-19. L’utilisation des enregistrements audio peut être soumise aux lois sur les droits d’auteur des États-Unis et ils ne peuvent pas être utilisés pour accompagner une vidéo postée en ligne, par exemple. Il faudra ainsi présenter des justificatifs pour pouvoir accéder aux documents numérisés.

Via Infodocket

Crédit photo :  Tim Knopf, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.