500 ans d'exploration anglaise aux enchères

Louis Mallié - 20.03.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Sotheby's - Angleterre - Vente aux enchères


Le groupe international de ventes aux enchères d'oeuvre d'art Sotheby's organisera ce mois-ci une vente d'ouvrages illustrés représentant l'ensemble des explorations anglaises.  Selon Sotheby's la vente devrait rapporter environ 5 millions de £. Les livres avaient été réunis par Franklin Brooke-Hitching durant les 45 dernières années.

 

 Sotheby's auctioneer Adrian Biddell

 Financial Times, CC BY 2.0 

 

 

La vente proposera aux acheteurs environ 1500 ouvrages d'époque richement illustrés relatant les conquêtes des explorateurs anglais. « Ensemble ils racontent l'histoire des quêtes acharnées de l'homme - sur presque un demi-millénaire - pour découvrir, explorer, et comprendre le monde. Beaucoup de livres sont des représentations extrêmement rares, (…) et tous se distinguent pour être dans les meilleures conditions imaginables », a commenté Roher Griffiths, chef du département des livres et manuscrits de Sotheby's.

 

Les livres suivent de près les grands moments de la découverte du monde amorcée pendant la Renaissance, et qui s'étend jusqu'aux années Trente. On retrouve ainsi la première carte imprimée de l'Australie, le premier livre sur l'Antarctique, ou encore une preuve tristement intitulé « Victorian book Slave-catching in the Ocean Indian »… On remarquera également les premières éditions des ouvrages de Francis Drake, Walter Raleigh ou même Darwin.

 

C'est donc une véritable bibliothèque détaillant l'histoire des explorations britanniques qui sera vendue en quatre sessions à partir du 27 mars prochain. « Pendant plus de 40 ans, William Franklin Brooke-Hitching a rassemblé la plus grande collection de livres sur l'exploration du monde » a précisé Georges Griffith. « Cette vente représente donc pour les collectionneurs une opportunité qui ne se présentera sûrement plus jamais »

 

Outre des pièces aussi rares que le premier livre imprimé en Alaska (déjà estimé à plus de 10.000 £), la vente permettra également de faire ressurgir certains oubliés de l'histoire anglaise, comme John Franklin, mort avec les 134 membres de son équipage alors qu'il cherchait un passage pour contourner le Canada. À suivre.