medias

6 mois de pandémie, l'Académie française plaide pour “la” Covid : pourvu qu'ça dure...

Victor De Sepausy - 15.05.2020

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Académie française Covid - acronyme Covid féminin - coronavirus maladie pandémie


Chacun son occupation, à dire vrai, et celles des Académiciens ne manquent évidemment pas d’originalité. Ainsi, au terme de près de 8 semaines de confinement, le Quai de Conti a trouvé la solution : si l’on est autorisé à parler du coronavirus, la dénomination de Covid-19 devra être féminisée. Finalement, ce sont donc les Québécois qui ont le bon usage de la langue depuis le début.

Académie française
Jorge Láscar, CC BY 2.0
 

La Covid-19 et non plus le Covid-19, l’affaire était largement débattue, et les Immortels ont sorti le coupe-chou pour trancher. On savait qu’ils avaient déjà trouvé un formidable remède linguistique pour faire barrière à l’épidémie. 

Désormais, ils ont aussi une véritable explication justifiant l’emploi du féminin. En effet, Covid est un acronyme pour Corona Virus Disease — le dernier terme, pour les non anglophones et les autres qui reviennent d’un séjour sur Pluton de plusieurs mois, signifie « maladie ». En somme, indique l’Académie, il faut employer le féminin, parce que la traduction de disease en français aboutit à un terme féminin.

« Quand ce syntagme est composé de mots étrangers, le même principe s’applique. On distingue ainsi le FBI, Federal Bureau of Investigation, “Bureau fédéral d’enquête”, de la CIA, Central Intelligence Agency, “Agence centrale de renseignement”, puisque dans un cas on traduit le mot noyau par un nom masculin, bureau, et dans l’autre, par un nom féminin, agence », explique-t-on en habit noir et vert, le plus sérieusement du monde.

Et de conclure, avec tout autant de sérieux : « Il n’en reste pas moins que l’emploi du féminin serait préférable et qu’il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme le genre qui devrait être le sien. »

Quel drame en effet : pour un peu les Immortels auraient regretté que l’épidémie ne s’éternise pas un peu plus afin de propager le bon usage ? 

D’ailleurs, ActuaLitté avait dévoilé que l’Académie avait connu quelques soucis avec le Covid… pardon, LA Covid-19, dans ses premiers temps. Le dépôt des candidatures pour le fauteuil de Max Gallo, prévu pour ce 30 avril, avait été annulé… par mesure de sécurité.

Charline Vanhœnacker a également trouvé que l'affaire était cocasse : 




Commentaires
je ne suis pas linguiste. Mais le suis interspécifiques à l histoire des épidémies depuis... Babylone et même avant... un article à été publié dans l Écho de Joigny, Je ne suis pas davantage historien. Mais, on sait que les épidémies sont apparues avec la neolithisation, domestication. La sources des bactéries et virus est à animale
Pour québécismes et autres pratiques de cousins, j aimerais que quelqu'un puisse joindre Mr Bizet qui pourrait même nous faite l'accent

N'étant ni linguiste , ni historien , je me suis intéressé à l histoire de la médecine ,et des épidémies . Les épidémies sont apparues avec néolithisation , domestication. Le réservoir des virus, des bactéries, des parasites et les réservoir sont animaux et humains



Le terme coronavirose a une occurrence de 350000 sur le moteur de recherche Robert est un dictionnaire de langue ?? n'envisage pas tous les termes médicaux .
Je ne comprends pas ceci, littéralement: «Mais le suis interspécifiques à lhistoire des épidémies depuis...Babylone et même avant...» (?)

Désolé mais je n'entrave que pouic !

Sinon je ne suis ni linguiste ni historien mais je cherche autant que possible la précision et la fiabilité maximales à propos des sujets qui m'intéressent.

On sait que l'origine de la pandémie est d'origine animale mais on prétend néanmoins que nous n'avons rien à craindre des animaux !

Chauves-souris et pangolins mis à part peut-être...

L'été commence et en cas de randonnée notamment en forêt,ce sont les tiques qui nous menacent avec cette maladie de Lyme aussi grave que la «coronavirose» disons,voire parfois beaucoup plus !

Mais là on laisse les gens entièrement libres et face à leurs responsabilités !

CHRISTIAN NAUWELAERS
puisque le sujet linguistique tourne autour des épidémies. Signalons la publication dans L Echo de Joigny, de l histoire d une épidémie de typhoïde en 1886

oubliée à l Académie de Médecine puis aux Congrès de médecine, d Hygiène et de démographie de Vienne puis de Genève "le docteur Longbois de Joigny,pastorien précoce,"apporte de l eau au moulin des contagionistes" en pleine péiode de défense de la génération spontanée
Ange Bizet est un proche de jean Pruvost qui lui-même est un proche de votre sitemestre.

je n'ai pas de compétence linguistique, mais m'interesse à la terminologie médicale . je serais heureux que vous puissiez rectifier le

"nous n'avons aucune contamination à craindre de la part de nos animaux domestiques ou autres"

c'est tot le contraire , le réservoir des épidémies est essntiellemment animal ou humain, à part quelgues germes telluriques
Monsieur Gouy,

Votre message du 29 juin: jamais,au grand jamais on n'a évoqué de contaminations de coronavirus à cause de nos animaux familiers !

J'ai écouté au début du confinement une émission médicale à la radio avec une question d'auditeur à ce sujet: peut-on être contaminé(s) par nos chiens,chats etc.?

La réponse du médecin: non,aucun danger !

Et jamais je n'ai eu la moindre connaissance d'une telle contamination d'après un animal (à part le tout début de la pandémie et le pangolin et/ou une chauve-souris....).

Avez-vous entendu parler de confinement de chiens ou chats ?

Voilà ce que j'ai à répondre à ce sujet.

Mais je ne suis ni médecin ni virologue et du reste ActuaLitté est un site littéraire et non médical...!

Ne nous égarons pas dans de très vains débats hors sujet je vous prie.

CHRISTIAN NAUWELAERS
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.