medias

7 livres latinos-américains bannis des classes d'Arizona

Clément Solym - 11.10.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - arizona - tuscon - latino américain


Du 30 septembre au 6 octobre se tenait La semaine du livre banni aux Etats-Unis afin de prôner une lecture libre et de pointer l'interdiction de certains Etats sur des ouvrages classiques et primordiaux, et pas seulement. Du côté de l'Arizona, rien n'a changé. La Tucson Unified School District ne permet toujours pas l'usage de sept livres dans ses salles de classe.

 

Les 7 livres bannis des classes d'Arizona

 

 

Le 21 septembre dernier, des étudiants et des professeurs avaient manifesté pour lutter contre la « loi raciste » en vigueur dans les écoles d'Arizon (Arizona House Bill 2281). Les manifestants protestaient contre l'enlèvement d'un pan complet de leur culture, l'enseignement des études ethniques de l'Amérique ayant été interdites dans l'État, pour se concentrer spécifiquement sur les études américaines. Les autres livres ont tout simplement été retirés des salles de classe.

 

C'est en 2010, que le législateur d'Arizona a adopté une loi interdisant les cours des écoles publiques de promouvoir la solidarité ethnique. Cette initiative visait également un programme Mexican American Studies à Tuscon Unified School District, accusée par les conservateurs d'une politisation des étudiants.

 

Il a été demandé à la commission scolaire d'abandonner le programme ou bien de payer 14 millions de dollars pour financer un tel cours en exercice. Lorsque les enseignants et les étudiants ont contesté la décision devant les tribunaux, l'école a retiré sept livres des classes, écrits par des auteurs latino-américains.

 

Selon la TUSD,  l'interdiction n'équivaut pas vraiment à une interdiction puisque les livres sont encore disponibles dans les bibliothèques scolaires, et que les livres retirés ont été cités dans des litiges…