A l'UMP, on parle de « révolutionner l'école »

Clément Solym - 06.10.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - refondation - réforme - école


Vous ne le saviez peut-être pas, mais le 5 octobre, c'était la Journée mondiale des enseignants. C'est l'occasion qu'a choisie Camille Bedin, secrétaire nationale de l'UMP, pour publier une lettre ouverte à l'attention des professionnels de l'éducation.

 

Et, plutôt que de « refonder » l'école comme le gouvernement s'est engagé à le faire, Mme Bedin appelle les enseignants à « révolutionner l'école »… Bien consciente que les personnels de l'éducation nationale sont plus à gauche qu'à droite, la secrétaire nationale se sent proche d'eux, tout au moins, dans le but poursuivi, toujours le même : « nous partageons tous, je le crois, un seul objectif : nous voulons le meilleur pour nos enfants », précise-t-elle.

 

Selon Camille Bedin, les réformes que s'apprête à mettre en place le gouvernement ne sont « pas à la hauteur des défis qui se posent à l'Ecole ». Et d'affirmer plus loin, « plutôt que de colmater en posant quelques rustines par endroits, je crois que l'Ecole a besoin d'une Révolution. […] Pour révolutionner l'Ecole, je crois d'abord à la liberté, à votre liberté et à celle des familles, à la liberté de l'innovation et de la confiance. » De bien belles paroles...

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette lettre sur la page suivante.