Addiction : Les élèves écossais trop dépendants de Wikipédia

Clément Solym - 22.06.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Wikipedia - Ecosse - recherche


Le Scottish Parent Teacher Council, haute autorité écossaise dans le domaine des parents d'élèves, a condamné la dépendance que les élèves entretiennent à l'égard de Wikipédia, ainsi que d'autres sources d'information en ligne.

Elkeanor Coner, fonctionnaire de l'information, a expliqué au Scotsman que les étudiants sont efficaces dès qu'il s'agit de manipuler un ordinateur et de réaliser des PowerPoint, mais qu'ils se changent en « déchets » (sic) dès lors qu'il s'agit de faire des recherches. Ils se contentent de piocher des informations en ligne et de les injecter dans leur propre travail.

Véracité des informations, la plus grande angoisse

« Cette situation devient dangereuse quand Internet est constellé d'opinions et d'informations inexactes et qui pourraient être prises au sérieux, pour des faits réels », a-t-elle ajouté.

D'ailleurs, en Écosse, le nombre d'élèves passant au secondaire a chuté cette année pour la première fois en quatre ans. Dans cette dépendance à Wikipédia, on retrouve avant tout une facilité de comportement qui vise à ne chercher qu'une source d'information, sans recouper ses résultats avec d'autres éléments. La dépendance n'est finalement pas imputable à l'encyclopédie, mais bien aux facilités qu'elle offre.

D'autre part, l'édition des articles, souvent l'objet même des critiques formulées à l'encontre de Wikipédia. Mais elle s'en défend et fait en sorte d'améliorer son contenu en vérifiant et croisant les sources, mais surtout en traquant les actes de vandalisme.

« Le système repose sur la validation permanente du contenu par les contributeurs et les visiteurs. En cas de conflit, c'est la pertinence et la solidité de l'argumentation qui doivent primer », nous expliquait Alexandre Moatti dans une interview exclusive.