Amazon jette un sort sur les écoles avec son service Whispercast

Clément Solym - 18.10.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Amazon Whispercast - Kindle - centralisation distribution


Si Amazon a lamentablement perdu un juteux contrat avec l'administration américaine, (voir notre actualitté) le leader du e-commerce entame une intense action de lobbying auprès des institutions publiques outre-Atlantique. À l'aide d'un nouveau service, Whispercast, il propose de synchroniser facilement du contenu sur de nombreux Kindle, simultanément.

 

 

 

« Une solution gratuite, flexible, pour les administrations et les écoles pour centraliser et gérer des milliers de Kindle, et distribuer des livres Kindle et d'autres documents à leurs utilisateurs » : c'est ainsi qu'Amazon présente son nouveau service, mis au point pour que l'appareil de lecture se taille une place à plus grande échelle.

 

Cette « lecture de gros » pourra également permettre au distributeur de négocier et d'obtenir des tarifs plus avantageux, sur des manuels scolaires par exemple. Pour les entreprises, Whispercast offrira l'opportunité de réduire les coûts de transport ou d'impression, mais aussi, espérons-le, le volume des déchets recueilli en fin de journée. L'éditeur Elsevier, spécialisé dans les publications scientifiques et professionnelles, s'est montré très intéressé.

 

L'interface de gestion de Whispercast semble claire comme de l'eau de roche, et les responsables auront tout le loisir de bloquer les fonctions de lecture sociale ou d'achats en ligne, ainsi que le navigateur web. Il est également possible de paramétrer des mots de passe, un achat groupé ou encore des groupes d'utilisateurs bien définis.

 

Mais le plus grand atout de Whispercast reste son prix : gratuit, il incite les établissements à commander massivement des Kindle...