Amazon offre 1 million $ à Wikipedia pour la bonne conscience d'Alexa

Clément Solym - 27.09.2018

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Amazon don Wikipedia - contributeurs contenu gratuit - encyclopédie Wikipedia Amazon


Le financement de l’encyclopédie en ligne a toujours été au cœur de sa gratuité. Les plus grands opérateurs du web participent régulièrement à ses frais de fonctionnement. Les dons mêmes des utilisateurs permettent à Wikipedia de rester libre. Et l’arrivée d’Amazon n’a finalement rien d’exceptionnel.

 

Wikipedia 10
Jay Walsh, CC BY SA 2.0
 

 

Fin mars, la directrice de Wikimedia, Katherine Maher, pointait du doigt les mauvais élèves. En effet, avec le développement des assistants vocaux, Siri, Alexa et consorts, les fabricants vont abondamment puiser sur Wikipedia. La licence Creative Commons autorise d’ailleurs la libre réutilisation, à condition de citer la source – un réflexe encore mal intégré.

 

Or, si les articles sont bel et bien à la disposition de tout un chacun, que les entreprises high-tech empiffrent leurs assistants vocaux avec posait une douce question. 

 

« Nous n’imposons pas de paywall. Nous ne facturons pas les données. Si vous pouvez vous permettre de faire un don, alors nous vous demandons de le faire. Et si vous ne pouvez pas, il vous est tout de même possible de vous servir des contenus. C’est le contrat social que nous passons avec nos lecteurs », notait la directrice.

 

Sauf que dans le cas des Amazon, Google ou Apple, un retour d’ascenseur n’est pas bien compliqué à faire, en regard des sommes que brassent les sociétés. 

 

Depuis mars, manifestement, toutes les sociétés se sont penchées sur la question, et Amazon a décidé de faire un don. Un petit million de dollars posé sur la table, pour aider l’encyclopédie en ligne à se maintenir. Apple figure déjà régulièrement sur la liste des contributeurs – des « principaux bienfaiteurs » même –, et Google a versé 2 millions $ l’an passé.
 

Grenoble accueille les contributeurs
francophones à Wikipédia

 

Il ne manquait donc en réalité qu’Amazon, qui a décidé de changer d’avis. Jimmy Wales, le fondateur de l’encyclopédie a apprécié le geste, espérant que « cela marquera le début d’un partenariat à long terme pour soutenir l’avenir de Wikipedia ». 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.