Ambition pour la langue française et le plurilinguisme : toutes les mesures

Antoine Oury - 21.03.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - langue française plurilinguisme - langue française Macron - Macron francophonie


Le président de la République a choisi l'Académie française et la Semaine de la langue française et de la francophonie pour présenter un plan pour la langue française et le plurilinguisme, qui s'appliquera à toute la francophonie. Éducation, accès aux savoirs et aux livres, place de la littérature dans les programmes, soutien à la création... Le chantier est vaste, et le plan avance 33 mesures, au total, pour tenir ses ambitions.
 

Emmanuel Macron lors de son discours à l'Académie française
 

 

« C'est avec beaucoup d'humilité que je viens essayer de vous parler de francophonie », a commencé Emmanuel Macron ce 20 mars à l'Académie française, avant de s'engager dans un discours d'un peu plus d'une heure pour exposer sa vision de la francophonie et son ambition pour la langue française et le plurilinguisme. Un discours émaillé de références littéraires, comme Emmanuel Macron en a l'habitude.

 

Après une phase de consultation lancée sur une plateforme en ligne, le plan pour la francophonie a été dévoilé ce 20 mars, à l'occasion du discours du président de la République. Soit 33 mesures, classées en trois catégories, « Apprendre », « Communiquer » et « Créer ». « L’enjeu est de faire du français, qui est déjà la 5e langue la plus parlée sur la planète et dont les locuteurs sont de plus en plus nombreux, l’une des grandes langues-monde de demain et un atout dans la mondialisation », précise l'Élysée.

 

Francophonie : mesures, petites phrases, les moments
du discours de Macron

 

L'intégralité des mesures est disponible ci-dessous.

 


Commentaires

Au début du plan on lit ceci : " le Président Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de redonner à la langue française sa place et son rôle dans le monde."

Cela implique que la langue française a une place naturelle, qui lui serait due, qu'elle aurait perdue. Quoi qu'ait pu dire M. Macron sur le plurilinguisme et la reconnaissance de toutes les variantes du français, cette phrase sent à plein nez sa nostalgie de l'empire. D'ailleurs, c'est simple : si le français appartient au même titre à tous les peuples qui le parlent et qu'il n'y a plus dans ce domaine de métropole, alors un président français peut-il établir unilatéralement un plan pour la francophonie? Bien sûr, il y a eu la consultation à laquelle des francophones de tous horizons ont participé, c'est très bien, mais le discours final, la conclusion, la synthèse reviennent au petit père des francophones, le président français. Il faut mesurer ce que ça signifie, sans compter le choix de l'Académie française. L'idée persiste dans beaucoup d'esprits qu'il y a la langue mère, la vraie, la plus authentique, et ses variantes dialectales locales. On en trouve les inventions parfois savoureuses mais on ne songerait pas à les emprunter. C'est quelque chose comme les accents, c'est exotique, pittoresque. Ce n'est pourtant ni plus ni moins du français que celui de l'hexagone. Alors il me semble qu'aucun plan sur la francophonie ne doit s'élaborer à l'échelle nationale, qu'aucune discussion sur la langue, son évolution, son orthographe, ne peut se cantonner à l'intérieur de nos petites frontières. Ou alors le but n'est pas de servir la communication entre les peuples, la fraternité, mais d'essayer de maintenir une influence.
La France ne s'est jamais intéressée à la francophonie, ni aux langues dans le monde, et s'est plutôt révélé un promoteur, notamment sur la scène européenne, de l'anglais, sans doute par manque de vision et par incohérence dans les positions gouvernementales. L'attente d'une clarification dans tout le monde francophone était forte. Emmanuel Macron a répondu à cette attente d'une manière forte, nuancée et moderne hors de tout esprit hégémonique. Tout indique dans son discours qu'il a bien perçu le message de l'Afrique.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.