Apprenez à prononcer les mots étrangers sur Larousse.fr

Clément Solym - 07.09.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - larousse - accents - langues


Ce qu'il y a de bon dans un éclat de rire, c'est qu'il ne nécessite pas d'être traduit. Et comme le rire est communicatif, même au travers d'un téléphone, il se propage rapidement.

Fort de cet intéressant constat, la réputation des petits Français, passés maîtres dans l'accentuation catastrophique des langues étrangères profiteront probablement avec bonheur du nouveau service proposé par Larousse. L'ensemble des dictionnaires bilingues qui étaient présents sur le site Larousse.fr vient d'être doté d'une nouvelle fonctionnalité, particulièrement utile.


Et comme on peut si bien le découvrir : « Larousse donne de la voix à ses dictionnaires. » En effet, désormais, 1,3 million de phrases et de mots est proposé à l'écoute dans leur plus juste prononciation, avec les accents toniques bien placés et la juste intonation. Et ce, dans les différents ouvrages suivants
  • Français / Anglais – Anglais / Français
  • Anglais / Allemand – Allemand / Anglais
  • Français / Espagnol – Espagnol / Français
  • Anglais / Italien – Italien / Anglais
  • Français / Italien – Italien / Français
  • Espagnol / Allemand – Allemand / Espagnol
  • Français / Allemand – Allemand / Français
  • Allemand / Italien – Italien / Allemand
  • Anglais / Espagnol – Espagnol / Anglais
D'un simple clic, on peut en effet demander à une jolie voix bien grave et masculine de nous faire entendre la manière la plus correcte de dire "kindest regards", pour exprimer une certaine tendresse à un interlocuteur anglais.

Certaines voix ont une sorte de croassement (voir cet exemple en espagnol, pour le verbe marcar), tandis que la voix sera toujours féminine pour prononcer le mot français, ou du moins la traduction du terme que l'on souhaite comprendre.

En traînant sur l'ensemble des dictionnaires, on constater que l'ensemble des mots dans une langue ou l'autre n’est pas disponible.

De quoi mettre le pied à l'étrier pour commencer une bonne chanson de rap... tiens par The gravediggers of the Revolution. Ça se prononce là