Apprentissage de la lecture : la phonétique plutôt que les lettres

Victor De Sepausy - 18.06.2014

Patrimoine et éducation - apprendre lettres - lecture phonétique - élèves livres


Les recherches pour lutter contre l'illettrisme se poursuivent, et toutes les pistes sont bonnes à prendre. Une nouvelle étude montrerait que, dans le cadre de l'apprentissage de la lecture, les sons, plus que les lettres, seraient une solution efficace. Elle permettrait aux enfants qui entrent en école primaire, d'obtenir un niveau supérieur de 2 ans par rapport à ce que l'on attend d'eux.

 

 

Reading

Oscar_Schen, CC BY 2.0, sur Flickr

 

 

Les résultats de l'étude sont très encourageants, et affichent des signes particulièrement positifs : un garçon de 7 ans, dans les conclusions, est présenté comme capable de lire et d'épeler des mots avec le niveau d'un enfant de 13 ans. Marlynne Grant, psychologue scolaire à l'origine de ces résultats estime que depuis 2010, le recours à la méthode syllabique dans les écoles britanniques, a su porter ses fruits. 

 

Les enseignants et syndicats ont dans un premier temps opposé une certaine résistance à cette idée, mais les professeurs sont de plus en plus nombreux à finalement y adhérer. 

 

Dans le cadre de son étude, la psychologue a suivi un groupe d'une trentaine d'enfants, et analysé leurs résultats et progrès au cours des trois années qui ont suivi. Il semble alors bien que la langue anglaise, assez peu complexe en termes d'orthographe, profite de cette méthode d'apprentissage : en 2013, les élèves étaient en moyenne de 28 mois plus avancés que leurs camarades du même âge. 

 

Des conclusions qui recoupent celle d'une précédente étude de Grant, qui avait montré que, grâce à la méthode syllabique, des élèves en retard scolairement, étaient parvenus à combler leurs lacunes.

 

Lecture, écriture orthographe, autant de domaines pour lesquels cet outil serait efficace, estime Grant - mais surtout, rien de montre que cette méthode puisse avoir un impact sur le plaisir de la lecture. « Au contraire, les enfants qui ont appris de cette manière découvrent la lecture seuls rapidement. Ils deviennent enthousiastes et confiants dans leur manière de lire et sont plus capables, et désireux, de s'engager dans le monde de la lecture qui les entoure. » (via Guardian)

 

L'illettrisme pourrait avoir un nouvel ennemi...

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.