Archives en danger : projet mondial de sauvegarde de la British Library

Clément Solym - 03.09.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Endangered Archives Programme - programme archives danger - British Library programme


Archives en danger est un programme international. Poussé par plusieurs grandes institutions, il tente de préserver des documents en répondant aux problématiques locales. Il s’agit tant d’un manque de lieu de stockage, de conditions environnementales, que des problèmes politiques, voire de pillage et de saccages. Et chaque jour, la lutte se poursuit.



 

 

En 2004, fut instauré le programme Endangered Archives Programme, EAP, qui depuis s’est mis en devoir de résoudre, partout où ce serait possible, la question de la préservation. Porté par la British Library, il a permis une intervention dans plus de 300 projets, à travers 90 pays. Ainsi, plus de 6,5 millions d’images et 25.000 documents sonores ont pu être sauvés.

 

Par la suite, les œuvres sont numérisées et mises à disposition gratuitement sur le site internet, pour les chercheurs du monde entier. Outre images et son, on trouve une foule de sources imprimées rares, livres, parutions, journaux qui n’auront duré que peu de temps. Mais également des manuscrits, et avec le temps, se sont ajoutés des enregistrements audiovisuels ainsi qu’une multitude d’artefacts.

 

Annuellement, le programme octroie des subventions aux chercheurs pour qu’ils identifient et préservent d’importantes archives, dans des régions du monde où les ressources sont limitées. Le catalogue numérique ne cesse donc d’augmenter. En août dernier, le site présentait ainsi une large collection de photographies autour du football – dont celles de l’équipe féminine de Bulgarie. 

 

Ou encore le travail qu’opère la Barbados Mercury Gazette, dans son travail de numérisation des éditions anciennes. Ce pays au cœur des Caraïbes œuvre en effet à la transformation de ce journal historique depuis 2017. 

 

L’initiative est portée par Acardia, un fonds caritatif créé par Lisbet Rausing et Peter Baldwin. Depuis 2002, ce dernier œuvre auprès des institutions scolaires et organismes de bienfaisance, pour préserver le patrimoine culturel, protéger l’environnement et promouvoir l’Open Access. Plus de 550 millions de dollars ont ainsi été utilisés pour des projets à travers le monde. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.