Archos et Bouygues proposent la tablette étudiants à 66 cents par jour

Clément Solym - 14.10.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Archos - Bouygues Telecom - tablette


Finalement, à défaut de trouver une solution avec Orange, le fabricant de tablettes Archos aura trouvé un acteur pour répondre à l'offre présentée par Laurent Wauquiez. La tablette avec connexion 3G à 1 € par jour a désormais une concurrente : la tablette à 66 cents par jour, mise en place avec... Bouygues Telecom.


Finalement, le pari d'une offre à 50 cents par jour n'aura pas été tenu par Archos, qui proposait tout de même d'expérimenter un projet fort. Son appel à partenaires aura tout de même été entendu. « Le problème, c'est que le gouvernement n'a pas vraiment de politique industrielle. Je propose donc de faire mieux qu'Orange : la tablette à 0,50 € par jour, abonnement compris, et je lance un appel à tous les opérateurs intéressés, y compris les MVNO qui voudront s'associer avec nous », avait expliqué Henri Crohas, président et fondateur.

 

Sauf que pour 50 cents, seule la tablette était comprise, sans connexion au net.

 

À ce moment, Laurent Wauquiez, un peu piteux, avait renvoyé la balle dans le cas d'Archos, en précisant qu'il n'avait qu'à mettre en place une autre solution. (voir notre actualitté) C'est chose faite, avec l'opérateur Bouygues.

 

L'offre est assez intéressante. D'abord, parce qu'Orange a limité la sienne à 10.000 étudiants, là où les deux comparses n'offrent aucune limite de nombre. « Archos avait promis de revenir avec une proposition très attractive pour les étudiants, c'est chose faite et nous sommes ravis de le faire en exclusivité avec Bouygues Telecom. Cette offre s'inscrit dans la volonté de nos maisons d'offrir l'accès à la technologie aux étudiants, au meilleur prix », souligne Archos.

 

 

Le modèle en question est l'Archos 80 G9, avec clef 3G, le tout pour une offre sur 24 mois. En somme pour 19,90 € par mois, un étudiant pourra disposer de cette offre, pour profiter d'une tablette.

Laurent Wauquiez n'a pas manqué de commenter la solution. Il salue tout d'abord l'offre réalisée par Bouygues et Archos.

 

« L'opération a été conçue dès son lancement comme un dispositif ouvert à tous les opérateurs et constructeurs afin que les étudiants aient un large choix parmi les terminaux et les abonnements », précise le bonhomme.

 

Finalement, retombant sur ses pieds, il arrive à démontrer que c'est lui qui avait raison, en faisant jouer la concurrence. Alors qu'il était simplement dans la panade...