Artistes et relieurs du XXe siècle : bibliophilie chez Sotheby's

Christine Barros - 15.11.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Sotheby's Paris encheres - reliures bibliophilie - bibliophily auction bindings


Autour du livre illustré et de la reliure d’art, la vente Artistes et Relieurs du 18 novembre prochain à Paris proposée par Sotheby’s rassemblera une cinquantaine d’ouvrages. En tête figure un exemplaire sur Japon de la mythique Prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France de Sonia Delaunay et Blaise Cendrars ainsi que la rarissime édition originale de Case d’Armons de Guillaume Apollinaire. Côté relieurs, on retrouvera les noms les plus prestigieux du XXe siècle, parmi lesquels Rose Adler, Paul Bonet, Pierre Legrain, Georges Leroux ou encore Pierre-Lucien Martin.
 

Cendrars et Apollinaire en majesté


Œuvre phare de l’histoire des avant-gardes littéraires, La Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France est un poème de 445 vers, écrit début 1913 par Blaise Cendrars et illustré par l’artiste Sonia Delaunay, et publié la même année aux éditions des Hommes Nouveaux. Parmi les 28 exemplaires sur papier Japon, le volume proposé, signé par Cendrars, comporte deux envois autographes, le premier au réalisateur français Abel Gance et son épouse et le second au libraire et collectionneur Pierre Berès et son épouse Martine, à qui Cendrars offrira cette édition une quarantaine d’années plus tard.
Guillaume Apollinaire, Sonia Delaunay - La prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France - 1913
Estimation  200.000 – 300.000 €


Case d’Armons fut imprimé en mai 1915 par Guillaume Apollinaire dans les tranchées pour venir en aide aux canonniers de sa batterie, presque tous originaires des départements envahis par l'ennemi. Il offrira à son ami et « parrain de guerre », André Level - collectionneur d’art visionnaire qui eut une influence considérable sur le développement du marché de l’art au XXe siècle - cet exemplaire rarissime, en le lui adressant avec ces mots : « À André Level, son ami, le brigadier Guillaume Apollinaire le 20 juin 1915 ». Un des poèmes du recueil, « Saillant », lui est particulièrement dédié.
 
Guillaume Apollinaire - Case d’Armons - 1915 - Est. 100.000 – 150.000 €
L’Enchanteur Pourrissant - 1909 - Est. 50.000 – 70.000 €

Du même Apollinaire, la vente propose un exemplaire de tête de l’édition originale du premier livre du poète, L’Enchanteur Pourrissant, illustré par André Derain, revêtu d’une spectaculaire reliure Art Déco de Madeleine Gras et signé par Apollinaire et Derain.

 

Extraordinaires reliures


Une impressionnante reliure à effet de perspective, signée Pierre-Lucien Martin, forme l’écrin d’une édition originale de La Peste d’Albert Camus, un des 15 exemplaires de tête sur Japon impérial.
 
Albert Camus - La peste - 1947 - Est. 70.000 - 90.000 €

La vente présente aussi une belle sélection de reliures de Paul Bonet. L’une d’elles, inventive, orne la rarissime édition originale des Mamelles de Tirésias de Guillaume Apollinaire, le premier « drame surréaliste ». Les trois mirlitons bleu-blanc-rouge qui l’animent s’inspirent d’un commentaire d’Apollinaire dans lequel il qualifie son livre « d’effort aristophanesque pour le repeuplement de la France par les français ».
 
Guillaume Apollinaire - Les mamelles de Tirésias - 1917 - Est. 40.000 – 60.000 €
Geoges Bataille - Madame Edwarda - 1942 -  20.000 – 30.000 €

Paul Bonet imagina aussi une reliure surréaliste et mystérieusement érotique pour Madame Edwarda de Georges Bataille, édition illustrée de 30 gravures érotiques de Jean Fautrier (lot 24 – estimation :. Cette première édition illustrée, fut publiée sous le sceau de l’anonymat en 1942.

Paul Bonet, toujours, créa une reliure graphique pour une belle édition d’Un poème dans chaque livre de Paul Eluard. Composé de 12 poèmes autographiés, il est illustré de 16 gravures originales par Picasso, Braque ou encore Chagall.
 
Paul Eluard - Un poème dans chaque livre - Est. 18.000 – 22.000 €
André Maurois - Discours du Docteur O’Grady - Est.  15.000 – 20.000 €

Pour terminer le chapitre des reliures, citons Rose Adler avec une délicate composition géométrique, qui recouvre l’un des vingt exemplaires de tête sur Japon impérial des Discours du Docteur O’Grady d’André Maurois (lot 33 – estimation : 15.000 – 20.000 €).

Enfin, le catalogue comprend plusieurs autographes incluant des lettres inédites et illustrées de Fernando Botero à son agent et ami Walter Engel (lot 5 – estimation : 10.000 - 15.000 €), des lettres d’Alberto Giacometti à une amie d’enfance, Alice Hirschfled (lot 25 – estimation : 8.000 – 12.000 €), et enfin des lettres de Claude Monet au critique Gustave Geffroy (lot 38 - estimation : 12.000 – 15.000 €).


Vente à Paris le 18 novembre
Exposition du 14 au 18 novembre
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.