Au coeur de Greenwich Village, un autel votif consacré à Oscar Wilde

Nicolas Gary - 13.09.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - Oscar Wilde temple - Greenwich Village LGBT - droits homosexuels NYC


Situé au cœur de New York City, le quartier de Greenwich Village accueille depuis quelques jours un véritable temple. Et l’icône que l’on y célèbre n’est autre qu’Oscar Wilde, l’écrivain d’origine irlandaise, connut pour ses aphorismes, son sens de la provocation... et mort pour son homosexualité.



 

 

Greenwich Village, sanctuaire de la défense des droits des homosexuels, ne pouvait en faire moins pour Wilde. Situé au niveau de l’Église du Village, un petit temple a été aménagé, rendant grâce à Oscar Wilde. 

 

Les artistes David McDermott et Peter McGough ont réalisé l’ensemble de l’installation, accompagnée de bouquets de tournesols et d’une sculpture en bois de Wilde. Une représentation de plus d’un mètre vingt de hauteur. 
 

Le portrait de Dorian Gray, avec une femme dans le rôle du dandy


Le tout est paré de rideaux victoriens au magnifique drapé, le tout éclairé par un vitrail... du grand art. Et sur les murs, sept toiles accrochées racontant, comme des messages divins, les grands événements du procès ...

 

« Nous espérons que ce temple sera un endroit véritablement utilisé », assure Alison Gingeras, la conservatrice et instigatrice du projet. « Il [Oscar Wilde] nous a encouragés à renaître, affirmant que c’est la qualité propre aux rebelles que de secouer la société et d’être individualistes. »

 



 

La prison où Oscar Wilde fut enfermé pour son homosexualité lui rend hommage


Pour McDermott, cet espace « est exempt de toute forme de doctrine religieuse ce qui honore ce personnage historique, pionnier de la première heure pour l’égalité des droits des homosexuels, les lesbiennes, les bisexuels et les transgenres ». 

 

L’endroit restera ouvert jusqu’au 2 décembre, avant de partir vers Londres.