Au Scrabble, MySpace c'est un mot qui compte triple

Clément Solym - 19.05.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - scrabble - myspace - réseaux


La nouvelle édition du Collins Official Scrabble Words compte environ un million de mots, dont six mille de quinze lettres. Trois mille mots ont été ajoutés par rapport à la version précédente.

Le ludique de la forme l'emporte sur le contenu, alors que le langage incarne ordinairement la pensée. Des onomatopées, des transcriptions phonétiques, des termes argotiques, des mots-valises ou des emprunts rares sont inscrits, alors qu'ils ne sont pas recensés dans les dictionnaires vernaculaires.

Néanmoins, Elaine Higgleton, responsable de la publication, affirme avoir « de très solides preuves de l'existence de ces mots. » (via BBC)

Une ouverture sur la Toile


La modernisation de la liste de vocabulaire favorise manifestement le langage et le style numérique, ce qui permet au Scrabble de faire de la publicité pour les réseaux sociaux, en intégrant les noms de leurs sociétés.

En retour, le jeu est bien présent sur Twitter, Myspace, ainsi que sur Facebook. Le mur de Scrabble sur Facebook compte plus d'un million d'amateurs français.

Une application, disponible sur la Toile, permet de vérifier si un mot est autorisé ou non, mais elle n'est pas encore mise à jour, car “myspace” est refusé.

Le Scrabble, un reflet de la société ?

Plus de 55% des familles britanniques jouent au Scrabble et, selon une étude réalisée auprès d'employeurs, 42% des jeunes ne parleraient pas correctement l'anglais courant ! (voir la liste officielle)

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.