Aubry s'oppose aux prochaines suppressions de postes dans l'Education nationale

Clément Solym - 20.12.2011

Patrimoine et éducation - Scolarité France - suppressions - postes - éducation


Face à l'annonce des 14 000 prochaines suppressions de postes à la rentrée 2012 dans l'Education nationale, Martine Aubry a demandé au gouvernement un moratoire, estimant « inacceptable » cette nouvelle hémorragie, rapporte l'AFP. Et quand on sait que 1020 postes seront enlevés à son académie, on peut comprendre la maire de Lille…

 

Au regard de la situation de l'Education nationale, la première secrétaire du PS s'insurge encore une fois. Même si Nicolas Sarkozy s'était engagé, à la rentrée 2011, à stopper les fermetures de classes, les chiffres annoncés font craindre le pire pour la rentrée 2012.