Australie : les bibliothèques associées à la numérisation des livres indisponibles

Antoine Oury - 04.08.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - livres indisponibles - Australie bibliotheques - numerisation livres indisponibles


Quand la France reste embourbée dans le tristement célèbre projet ReLIRE, d'autres pays s'engagent dans des solutions plus équilibrées. En Australie, l'Australian Society of Authors (ASA), organisation d'auteurs, annonce une collaboration avec l'Université de Melbourne et les bibliothèques publiques du pays pour numériser, prêter et vendre des ouvrages indisponibles, et ainsi leur « donner une nouvelle vie ».

DIY Book Scanner


Les livres indisponibles, comme le terme l'indique, ne sont plus vendus dans les commerces, mais restent la propriété des maisons d'édition (voire de leur auteur) : autrement dit, il devient impossible de se les procurer, à moins d'une réédition ou d'une trouvaille sur le marché de l'occasion. 

En Australie, un projet associant l'Université de Melbourne, les bibliothèques publiques et l'Australian Society of Authors (ASA) entend « donner une nouvelle vie » à des titres indisponibles à travers une vaste opération de numérisation. Celle-ci sera suivie de deux offres commerciales, l'une adressée aux bibliothèques, pour le prêt numérique, et l'autre au grand public, à travers la vente. Dans les deux cas, les auteurs seront bien sûr rémunérés.

Le financement de départ du projet permettra de couvrir les frais de numérisation, assure l'organisation d'auteurs australienne. Les titres numérisés, prêtés et vendus seront la matière première d'une recherche universitaire qui s'intéressera à la valeur des livres indisponibles, mais aussi aux liens entre les prêts de livres numériques et leurs ventes.

Un appel aux volontaires a été lancé, et court jusqu'au 1er septembre prochain, pour trouver des titres « d'une certaine importance culturelle » publiés en Australie et désormais indisponibles. Pour participer, il sera aussi nécessaire, pour l'auteur, de récupérer ses droits sur le titre. Cette récupération des droits est possible, en Australie, lorsqu'un éditeur fait faillite ou lorsqu'un titre est indisponible, justement.
 
« La définition pour “indisponible” doit mentionner un certain nombre de ventes sur une période donnée, plutôt qu'une simple disponibilité, dans la mesure où l'impression à la demande et les livres numériques rendent la mise sur le marché plus simple », précise l'Australian Society of Authors. 

Comme indiqué, la France a fait un choix plus contestable, et contesté, dans son traitement des livres indisponibles, à travers le Projet ReLIRE, qui fait une place de choix aux éditeurs et procède aux numérisations sans le consentement des auteurs. 


via Books+Publishing

Photographie : scanner de livres DIY, Nancy Sims, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.