Australie : un livre pour sauver les dugongs

Clément Solym - 18.08.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Mariana Fuentes - Australie - Dugongs


La scientifique australienne Mariana Fuentes a eu l'idée d'écrire un livre en images, pour les enfants de 7 à 8 ans, destiné à les sensibiliser sur l'espèce des dugongs en voie de disparition. Dhyum le Dugong est le personnage principal de ce nouveau livre, destiné à enseigner aux gens comment sauver ces mammifères marins en péril.

 

 

 

« Je pense que grâce à la lecture de ce livre, les parents transmettront mieux le message à leurs enfants que n'importe quel chercheur ou association gouvernementale », explique la scientifique Mariana Fuentes, d'après Reuters.

 

Le dugong devient une espèce rare, proche du lamantin, il peut peser 500 kilos. On le trouve dans les eaux de l'océan indien, près de Madagascar. Sa durée de vie est de 70 ans. « Ils ont un rôle important à jouer dans l'écosystème. Ils se nourrissent d'herbier marin dans les eaux peu profondes et peuvent manger jusqu'à 30 kilos d'herbes de mer par jour ».

 

Mariana Fuentes est biologiste au centre marin des études des récifs coralliens, à l'Université de James Cook (ARC), dans le Queensland. Elle a passé trois ans de recherches sur l'animal, pour mener à bien ce projet. Le livre explique quels sont les dangers auxquels les dugongs sont confrontés, pollution et pêche abusive, car c'est très souvent qu'ils se retrouvent piégés dans les filets de pêche.

 

Pour la spécialiste le livre est le meilleur moyen pour diffuser un message, par une narration simple et des images colorées. Dhyum est du détroit de Torres, 35 000 kilomètres carrés d'eau entre l'Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

 

Pour suivre ces créatures le long de la barrière de corail, cela n'a pas été évident, car il n'est pas autorisé de marquer les créatures « Dans le détroit de Torres il y a beaucoup de rites que nous devons respecter, les femmes par exemple ne sont pas autorisées à capturer les dugongs », explique-t-elle enfin.