Autriche et Russie scellent le devenir de la bibliothèque Esterhazy

Cécile Mazin - 10.06.2013

Patrimoine et éducation - A l'international - Russie - bibliothèque Esterhazy - accords


Voici un différend qui opposait l'Autriche et la Russie depuis des années, et que les relations diplomatiques ont permis de conclure. La bibliothèque Esterhazy, qui contient des ouvrages remontant jusqu'au XVIIe siècle, avait été réquisitionnée en 1945 par l'URSS. Or, à l'occasion d'une conférence de presse, les politiques des deux pays ont signé un accord de restitution. 

 

 

Esterházy Castle, Pápa, Hungary

Le palais Esterhazy, en Autriche

Istvan, CC BY-NC-ND 2.0

 

 

Selon le traité, ce sont 977 livres qui seront rendus à l'Autriche, entre le 1er septembre et le 1er décembre 2013. La famille hongroise Esterhazy,  était installée à Eisenstadt et Forchtenstein, villes situées à l'est de la frontière entre Autriche et Hongrie, depuis le début du XVIIe siècle. En 1687, Paul 1er avait été sacré Prince par l'empereur Leopold 1er du Saint-Empire, note l'AFP. 

 

La Bibliotheca Esterhazyana avait été fondée voilà quatre siècles, et au printemps 1945, la partie la plus ancienne des ouvrages avait été saisie par les troupes soviétiques, alors qu'elles entraient en Autriche. Après de nombreuses recherches, des scientifiques sont parvenus à identifier 977 ouvrages, qui à l'heure actuelle, se trouvent dans les bibliothèques de Russie.  

 

Pour Michael Spindelegger, conservateur de la bibliothèque, cet accord est une grande nouvelle. « Les livres ont une grande importance culturelle pour nous. Je suis ravi qu'ils reviennent, après 70 ans, et retrouvent leur place dans le palais Esterhazy. Seule la coopération entre les deux pays aura permis cette heureuse conclusion. »

   

La conférence de presse se déroulait en présence de la vice-ministre de la Culture, Alla Manilova, ainsi que de Valentina Ivanova Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de Russie. Il faut souligner que les deux pays ont également signé des accords de coopération culturelle, avec, en décembre 2014, le lancement d'une saison, Trésor du prince Esterhazy, qui sera exposée au Musée du Kremlin, à Moscou.