Aux Philippines, un directeur d'école prend le large et fait voguer la lecture

Fasseur Barbara - 03.08.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Ecole Flottante Philippines - Ryan Homan Manille - Lecture Flottante Ryan Homan


Si l’accès à la lecture peut se révéler compliqué dans certains pays, il semblerait que les livres trouvent toujours un chemin. À l’instar de Luis et de ses biblioânes, Ryan Homan, enseignant philippin, brave les flots sur son radeau pour lutter contre l’analphabétisme en créant une école flottante. Apprendre à lire au fil de l’eau, c’est à Manille que ça se passe.




Ryan Homan, enseignant et directeur de l’école primaire San José au sud-est de Manille, capitale des Philippines, ne supportait plus de voir ses salles de classe se vider de plus en plus. Il faut dire que le seul moyen d’accéder à l’établissement pour la cinquantaine de villages environnants est de traverser la rivière. Les familles ne possédant pas de bateau ne pouvaient donc plus envoyer leurs enfants à l’école.

 

Homan n’a pas eu la patience d’attendre que les autorités locales réagissent. Conscient de l’urgence de la situation, il a donc préféré prendre les choses en main. « Je devais trouver une solution le plus rapidement possible, parce que nous étions dans les derniers de la liste en matière d'alphabétisation aux Philippines, et que notre école n'avait pratiquement plus d'élèves », rapporte El Pais.

 

Depuis 2013, c’est donc sur sa propre embarcation qu’il vogue de village en village pour poursuivre sa mission d’enseignement, portant la lecture là où elle ne parvenait plus. Avec l’aide d’autres enseignants et des volontaires, ils ont construit un radeau de bambou avec un toit de fortune en toile et y ont placé le plus important, une boîte de plastique pour entreposer quelques livres.

 

Allant de village en village le week-end et sur son temps libre, il passe chercher les enfants le long de la rivière et leur enseigne la lecture durant le voyage. Au commencement, il embarquait 20 élèves ; aujourd’hui ce sont 130 enfants de primaire qui ont rejoint cette école flottante. Alors très vite, pour satisfaire tout le monde, il a fallu plus de livres…

 

« Au début, nous avons commencé avec une boîte de livres, mais après six mois, le radeau était devenu une bibliothèque flottante », explique Homan. Les efforts du directeur ont payé, puisque d’après El Pais, aujourd’hui sur les 130 élèves, 129 ont des niveaux de lecture plus élevés que la moyenne nationale, et les notes moyennes ont augmentés de 70 % dès la première année.

 

Et les jeunes des villages sont ravis de cette initiative. L’une d’elles, en dernière année d’école primaire, témoigne : « Chaque jour est un voyage inoubliable. Non seulement nous traversons la rivière, mais en lisant nous voyageons dans de nombreuses parties du monde. »


Biblioburro, la bibliothèque à dix pattes

 
Le programme d’école flottante a reçu une lettre de félicitations du gouvernement, et est devenu en quelques années une référence pour 45 autres établissements de la région. L’école de San José est reconnue comme possédant l’un des meilleurs taux d’alphabétisation du pays. En atteste l’invitation de Ryan Homan dans différentes villes du pays pour raconter son expérience. Il a également reçu le Global Teacher Prize, qui récompense les 50 meilleurs enseignants du monde.

Il est possible d'effectuer des dons pour l'initiative sur GoFundMe.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.