Avec Bruxelliana, la Digithèque ouvre les portes de la capitale belge

Clément Solym - 13.01.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - digithèque bibliothèque numérique - ouvrages Belgique numérisation - Bruxelliana


Une quarantaine d’auteurs, une centaine d’ouvrages disponibles : l’Université Libre de Bruxelles, ULB, s’est mise en devoir de numériser ses ouvrages, recensés dans la Digithèque. Cette dernière dispose désormais de Bruxelliana, une section réunissant poèmes, récits, pièces de théâtre ou essais. Entièrement consacrés à la capitale.

Manneken Pis
Niels Mickers, CC BY 2.0


Au total, l’université propose une centaine d’ouvrages, du début du XIXe siècle à aujourd’hui, numérisés et accessibles à tous (en fonction de la législation sur le droit d’auteur, certains livres ne sont accessibles qu’aux détenteurs d’une carte de lecteur). 

Parmi les auteurs, on retrouve notamment André Baillon, Camille Lemonnier ou encore Stanislas-André Steeman. En bonus, les bibliothèques de l’ULB ont répertorié des ouvrages sur Bruxelles numérisés par d’autres institutions et accessibles via des hyperliens. (via Le Carnet et les instants)

« Les écrivains font partie des acteurs de l’histoire urbaine. Dans leurs ouvrages, ils mettent en scène la ville, comme une toile de fond, mais également comme un personnage à part entière », indique l’ULB. 

« Il reste toutefois difficile de prendre la mesure de cette présence de la ville dans les œuvres, parce qu’elle n’apparaît pas nécessairement dans les titres, et que rares sont les auteurs belges dont les textes ont été numérisés et mis en ligne. »

On peut accéder à ces ressources à cette adresse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.