La BnF s'associe à Chapitre.com pour acquérir un bréviaire royal

Julie Torterolo - 05.10.2015

Patrimoine et éducation - Patrimoine - BnF - bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy - acquisition


Après l’achat du manuscrit royal Description des douze Césars avec leurs figures en 2014, la BnF s'associe de nouveau avec Chapitre.com afin de repartir à la conquête du patrimoine littéraire français. Cette fois-ci, l’établissement entend bien acquérir le bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy. 

 

 

Bréviaire de Saint-Louis de Poissy

 

 

Le manuscrit convoité par la BnF a été classé Trésor national en octobre 2014 par la ministre de la Culture et de la Communication. Le bréviaire royal de l’abbaye de Saint-Louis de Poissy, un document de 600 feuillets, est le fruit d'une commande royale de Philippe le Bel, qui le fit réaliser à la fin de son règne pour promouvoir la culture de son grand-père saint Louis.

 

Le bréviaire (176 x 115 mm) a été illustré par Richard de Verdun, gendre et disciple du célèbre enlumineur du roi, Maître Honoré. Il est constitué de 600 feuillets non numérotés de parchemin très fin. La reliure, française ou italienne, à motif oriental, date de la seconde moitié du XVIe siècle. Il témoigne en effet de la mise en place du culte de saint Louis comme protecteur de la famille royale et présente la plus ancienne représentation des reliques de la Sainte-Chapelle.

Il est enfin une oeuvre capitale pour l’histoire de l’art, car il fait le lien, jusqu’à présent manquant, entre deux pièces majeures de l’histoire de l’enluminure française : le bréviaire de Philippe le Bel peint par Maître Honoré, à la fin du XIIIe siècle et le bréviaire de Belleville peint par Jean Pucelle, vers 1323-1326, tous deux conservés à la BnF.

 

Âgé de 700 ans, il fut illustré par l’enlumineur Richard de Verdun. Le manuscrit témoigne ainsi de la mise en place du culte de saint Louis comme protecteur de la famille royale et présente la plus ancienne représentation des reliques de la Sainte-Chapelle.

 

« Son originalité iconographique et son raffinement esthétique font du bréviaire de Saint-Louis de Poissy un trésor patrimonial de première importance. Nous en appelons aujourd’hui à la générosité du public attaché à son patrimoine pour que ce manuscrit royal vienne enrichir les collections nationales. Il rejoindra alors les remarquables bréviaires de Philippe le Bel et de Charles V, déjà conservé par la BnF », explique dans un communiqué de presse, Bruno Racine, président de la BnF. 

 

En octobre 2014, la BnF s'était déjà associée avec Chapitre.com afin d'acheter le manuscrit royal, Description des douze Césars, qui fut notamment numérisé et présenté sur Gallica. Une association fructueuse puisque la BnF avait alors récolté les 300.000 euros nécessaires pour l’achat du document, grâce aux dons de près de 2400 personnes. Cette année encore, les deux structures s'associent de nouveau afin de booster l’acquisition du bréviaire, qui sera lui aussi numérisé, pour être exposé sur Gallica.

 

« Ce partenariat s’inscrit pleinement dans les valeurs de Chapitre.com qui en tant que site français se doit de défendre le patrimoine culturel en permettant à des trésors nationaux de rester en France », explique Didier Ballot, Directeur général de Chapitre.com. 

 

Depuis le mois d'août, il est possible de faire des dons auprès de la BnF — qui donnent d’ailleurs droit à un abattement fiscal - et ce, jusqu’au 27 novembre prochain.