Avec Roy Lichtenstein, Mickey et Donald deviennent des figures du pop art

Nicolas Gary - 24.02.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - Mickey Donald - pop art - Philadelphie


L’exposition International Pop revient largement sur le pop art, et toute la période qui, entre 1956 et 1972 a participé au développement de cette création artistique. En accentuant sur cette quinzaine d’années, le musée de Philadelphie propose de découvrir les œuvres d’Amérique et de Grande-Bretagne, mais d’autres, bien moins connues.

 


 

150 œuvres sont présentées : sculptures, pentures, assemblages, installations parfois improbables, y compris cette œuvre de 1961 signée Roy Lichtenstein, cadeau de Roy et son épouse Dorothy, lors du 50e anniversaire de la National Gallery of Art.

 

Dans le pop art, Roy Lichtenstein a développé un style très particulier : il imite le langage des strips et des comics, mais également leur représentation, et les saynètes comiques qu’ils peuvent produire. 

 

La première peinture de l’artiste fut justement inspirée de deux figures iconiques de la culture américaine : Donald et Mickey, les personnages de Walt Disney. Ici, ils sont reproduits depuis un livre pour enfants, dont Lichtenstein a modifié grossièrement les couleurs et leur intensité.


Les Editions Beaux Arts ou le Centre George Pompidou ont fait paraître plusieurs ouvrages évoquant l’art de Lichtenstein. Prestel avait également sorti, en 2013, un ouvrage de coloriage reprenant ses plus grandes œuvres, pour les offrir aux crayons des enfants.
 


 

On pourra découvrir la vidéo de présentation de l’exposition à Philadelphie : 

 


Pour approfondir

Editeur : Harmattan
Genre : monographie /...
Total pages : 220
Traducteur :
ISBN : 9782343049946

Roy Lichtenstein de la tête moderne au profil facebook

de Naivin, Bertrand (Auteur)

Et si l'oeuvre de l'artiste pop Roy Lichtenstein ne se limitait pas aux sixties ? Et si ses peintures que tout le monde pense connaître nous donnaient à voir, non plus uniquement la postmodernité américaine, mais également ce qui fonde notre hypermodernité écranique, connectée et réseautique ? Ce qu'il qualifiait lui-même de "tête-moderne", cette représentation mass-médiatique de l'homme des années cinquante et soixante, annonce alors les profils de Facebook.

J'achète ce livre grand format à 21 €