Bac 2012 : vérité, désir et croyance à l'épreuve de philo

Clément Solym - 18.06.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - bac - 2012 - sujets


Ce lundi matin, c'est l'épreuve de philosophie qui a commencé dès huit heures pour les 700 000 candidats de la session 2012. Avec 71,6 % de réussite en 2011, le bac reste un passage obligé pour accéder aux études supérieures.

 

Si l'on regarde l'ensemble des sujets posés ce matin en philo, c'est la thématique du travail qui a été très nettement mise en avant…Les élèves de la série scientifique s'interrogeront sur : Avons-nous le devoir de chercher la vérité ?, ou encore Serions-nous plus libres sans l'Etat ? ou bien enfin l'explication d'un passage de L'Emile de Rousseau, année du tricentenaire de la naissance du philosophe oblige.

 

 

 

Les élèves de la filière ES avait le choix entre : Peut-il exister des désirs naturels ?, Travailler, est-ce seulement utile ?, ou encore l'explication d'un texte du philosphe Berkeley.

 

Enfin, pour les élèves de la filière littéraire, où la philosophie est dotée du coefficient le plus élevé : Toute croyance est-elle contraire à la raison ?, ou Que gagne-t-on en travaillant ? ou bien enfin l'explication d'un texte de Spinoza, Traité théologico-politique.