Bac mention « environnement nucléaire »

Clément Solym - 14.04.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - bac - professionnel - environnement


En juin 2008, une première promotion de candidats a pu passer son bac professionnel « environnement nucléaire ». On compte 62 inscrits pour la session 2009. Sept sites à travers la France proposent cette formation très pointue.

C’est notamment le cas du lycée professionnel de Blaye, qui profite de sa proximité avec la centrale du Blayais. Cette année, ils sont sept à se présenter dans la section « environnement nucléaire ». Cette formation s’adresse à des jeunes déjà formés vers un métier tel que chaudronnier, robinetier ou mécanicien. Ils apprennent alors à œuvrer dans un milieu très particulier.

Habillés de tuniques blanches, les élèves évoluent dans un environnement reconstituant certaines parties des centrales nucléaires françaises. Ces jeunes se destinent à travailler pour des sociétés prestataires d’EDF qui gèrent la maintenance des centrales.

Pour cela, il faut que les élèves aient un casier judiciaire vierge. Ils passent également une visite médicale spéciale. Après une formation de deux ans qui comprend quelques stages, ils seront habilités à travailler sur des sites nucléaires.

Face aux risques de ces métiers, les élèves se montrent plutôt pragmatiques. Ils retiennent avant tout qu’ils se trouvent dans un secteur qui embauche. C’est bien davantage leur famille qui s’inquiète de la voie professionnelle choisie…Sachant que dans les décennies à venir, de nombreuses centrales françaises seront à démanteler, le travail dans ce secteur n’est pas prêt de manquer.