Balzac, Le Colonel Chabert, Cette sublime horreur

Clément Solym - 12.01.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Balzac - Colonel - Chabert


Plongeons-nous encore une fois dans l’univers balzacien avec aujourd’hui un extrait d’un roman fréquemment étudié au lycée sans doute à cause de sa brièveté qui le rapproche fortement de la nouvelle. Je vous propose de relire un extrait du chapitre I où l’on retrouve l’arrivée du colonel Chabert, décrit comme une apparition fantastique.

Laissé pour mort à la bataille d’Eyau (1807), dont il avait été l’un des héros au service de Napoléon, le colonel Chabert réapparaît à Paris une quinzaine d’années plus tard pour y retrouver sa femme remariée et sa fortune dilapidée.

Le corps marqué par ces stigmates du passé, il vient, au début de ce court roman, prendre conseil à l’étude de maître Derville, avoué. Ce dernier ne manque pas d'être quelque peu surpris...