Benoît Hamon, avocat de la réforme des rythmes scolaires

Victor De Sepausy - 13.06.2014

Patrimoine et éducation - Hamon - réforme - rythmes


C'est lors de son passage au sein de l'Ecole supérieure du professorat et de l'éducation de Paris que Benoît Hamon est venu soutenir la réforme des rythmes scolaires au primaire, réforme portée par son prédécesseur, Vincent Peillon.

 

Dans son discours, le ministre de l'Education nationale s'est présenté comme « l'avocat des enfants », disant que ce n'est « pas une réforme faite pour les adultes » mais bien « pour laisser place au temps des enfants », rapporte Vousnousils.

 

Benoît Hamon semble attendre beaucoup d'une réforme qui, finalement, ne change pas grand-chose. Il assure ainsi qu'elle pourrait permettre d'enrayer la baisse des résultats obtenus par les élèves du primaire. Le ministre va s'adresser aux parents en leur faisant parvenir une lettre pour les convaincre du bien-fondé de la réforme.

 

Si l'idée de reporter un maximum de cours sur la matinée est une bonne chose, elle ne va pas assez loin. Un tel fonctionnement devrait également être opérationnel au collège. Mais, ce qu'il faut arriver à mener, en parallèle, c'est une profonde réforme des programmes scolaires, afin de les simplifier pour assurer le socle minimal à tous les élèves en fin de primaire.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.