Bibliothèque Nationale du Luxembourg : chantier prévu pour 2014

Clément Solym - 24.08.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Chantier - Luxembourg - Bibliothèque


Selon le journal L'Essentiel, le président de l'Eurogroupe et premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker a évoqué le projet au cours d'un discours sur l'état de la nation. Le chantier de la Bibliothèque Nationale du Luxembourg devrait débuter dés 2014 et nécessiter un investissement colossal de 115 millions d'euros. 

 

 

( Source : 123RF )

 

 

Le Kirchberg, quartier de la ville de Luxembourg dédié aux institutions européennes fait l'objet d'un vaste programme d'aménagement de ses infrastructures. À terme, il devrait devenir un véritable lieu de vie, comme semble l'indiquer une considérable augmentation du nombre de travailleurs sur le plateau. Selon le ministre Claude Wiseler, la population actuelle de 31.500 qui y travaillent devrait se chiffrer à 50.000 d'ici 2020.

 

Outre la mise en place d'un réseau de transport comprenant gare et autres pistes cyclables, le Fonds Kirchberg en charge de l'aménagement a annoncé la mise en chantier du prochain bâtiment : la bibliothèque. Le croisement Bricherhaff accueillera l'imposant édifice à proximité du centre commercial. Pour rendre le lieu plus vivable, le Fonds Kirchberg a préconisé l'aménagement d'un café au sein de l'institution nationale dédiée au livre. L'architecte Peter Wilson affirme que les travaux débuteront au courant de l'année 2014.

 

L'immeuble occupera une surface de 24.000 mètres carrés, et offrira capacité de stockage de 3,5 millions de livres. En comparaison, la capacité des étagères de l'actuelle bibliothèque est limitée à 1,7 million d'ouvrages. Si les plans de la construction ne seront dévoilés que prochainement, l'architecte a toutefois annoncé que le projet devrait respecter le budget prévu par le gouvernement. 

 

Jean-Claude Juncker, au cours de son discours, a affirmé sa détermination à mener le projet au bout en dépit de la défavorable situation économique dans le pays. Le ministre des Finances Luc Frieden a d'ailleurs récemment annoncé des mesures d'austérité, et le gouvernement souhaiterait économiser 535 millions d'euros d'ici l'année prochaine.