Biblissima, portail de manuscrits anciens, poursuit son évolution

Victor De Sepausy - 08.08.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - livres rares numerisation - moteur recherche - manuscrits internet


Biblissima est un prototype d’application, qui repose sur un moteur de recherche en mesure de parcourir plusieurs catalogues numériques. En tout, neuf équipes partenaires travaillent à partager leurs manuscrits, incunables et imprimés anciens.  


 

« Bibliothèque virtuelle des bibliothèques, ce portail vous invite à découvrir l’histoire d’une partie des textes et livres qui ont été écrits, traduits, enluminés, collectionnés ou inventoriés depuis l’Antiquité jusqu’au XVIIIe siècle », indique Biblissima.  

Il est possible d’y découvrir

• des documents numérisés issus de Gallica (BnF), de la BVMM (IRHT-CNRS) et de nombreuses autres bibliothèques numériques à travers le monde grâce aux protocoles IIIF,
• des catalogues et bases de données spécialisées de diverses natures (provenances, iconographie, textes, reliures etc.),
• et, à terme, des éditions électroniques de textes (inventaires de bibliothèques anciennes, glose ordinaire de la Bible, sermons).


La nouveauté de Biblissima est de s’articuler sur le standard IIIF (International Image Interoperability Framework). Il s’agit d’un ensemble de paramètres qui définissent un cadre d’interopérabilité entre les établissements numériques. Fondé en 2015, ce consortium international vise un cadre de collaboration, par lequel des contenus standardisés deviennent consultables, manipulables et annotables. (plus d’informations)

Si Biblissima a été monté en 2012, sa version IIIF est toute récente propose ainsi 65.000 enregistrements issus des neuf collections partenaires ainsi que des manuscrits antérieurs à 1800. On peut l’expérimenter à cette adresse.
 
L’implémentation de IIIF dans le portail Biblissima aboutit à ce méta entrepôt d’images numériques. À ce jour, trois partenaires jouent : Gallica, la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux et les Bibliothèques virtuelles humanistes. 


Commentaires
Comme d'habitude, article très intéressant et agréable à lire SAUF pour la police ! Pourquoi avez-vous changé ? C'est desagréable et pas très lisible ?

La police classique d'Actualitté était très bien !

Une lectrice fidèle
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.