Bilan de la loi handicap de 2005 à l'Assemblée

Clément Solym - 04.06.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - loi - handicap - 2005


Même si la situation des personnes handicapées en France n’est pas encore à la hauteur des promesses des politiques, quelques avancées ont pu se faire grâce à la loi handicap de 2005. C’est Valérie Létard, secrétaire d’Etat à la Solidarité, qui est venue devant l’Assemblée présenter un premier bilan sur la question.

La secrétaire d’Etat relève notamment que depuis 2005 l’école accueille 30 % d’élèves handicapés en plus, avec un chiffre global de 170 000 enfants. Si l’on n’arrive pas encore à scolariser tous les enfants présentant un handicap, la loi a permis un progrès en la matière.

Cela est dû aussi à la mise en place d'un nombre plus important d’auxiliaires de vie scolaire (AVS). Toutefois, certains députés ont émis des craintes à ce propos, relevant l’extrême précarité de ces employés de l’Education nationale.

Depuis 2005, l’Allocation adulte handicapé (AAH) a été revue à la hausse de 60 euros, atteignant désormais 682 euros. Nicolas Sarkozy avait promis de l’augmenter de 25 % en cinq ans.

Du côté de l’insertion professionnelle des handicapés, elle a progressé de 3 % en 2008 avec 72 000 personnes. L’Etat, sur ce plan, a souhaité donner l’exemple en augmentant de 50 % le recrutement de travailleurs handicapés dans l’administration en 2008.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.