Boileau, L'Art poétique, III, v.359-414, La comédie

Clément Solym - 18.07.2008

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Boileau - art - poétique


Après avoir laissé Nicolas Boileau (1636-1711) nous parler à merveille de la tragédie, retrouvons-le sur un autre genre : la comédie, toujours dans le Chant III de son Art poétique. Grand observateur de la littérature de son temps, ses conseils avisés sont toujours d’une très grande précision.

En partant de l’opposition avec la naissance du sentiment tragique, Boileau nous présente habilement ce qui crée le comique. Et, pour faire rire, point n’est utile d’être vulgaire…

« Le comique, ennemi des soupirs et des pleurs,
N'admet point en ses vers de tragiques douleurs ;
Mais son emploi n'est pas d'aller, dans une place,
De mots sales et bas charmer la populace. »