medias

Brent : la cour rejette l'appel des militants

Clément Solym - 19.12.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - Brent - Bibliothèque - Cour d'appel


 Plusieurs habitants du quartier de Brent (nord-ouest de la capitale britannique) s'étaient mobilisés pour lutter contre la fusion de six bibliothèques municipales. Mais la cour d'appel a tranché aujourd'hui en faveur du Conseil de quartier de Brent.

 

12 000 signatures accompagnées de centaines de lettres d'enfants en écoles primaires ont été adressées à M. Hunt, lui demandant d'annuler liquidation de six bibliothèques dans la capitale britannique. La décision, prise par le conseil du quartier de Brent, vise à fusionner les 6 établissements en un seul pour 3 millions de livres sterling.

  

Les militants anti-fermeture, qui ont veillé 24 heures sur 24 pour protéger leurs bibliothèques, ont été dévastés en apprenant que leur recours devant la justice avait été rejeté en première instance. D'autant que le projet de fermetures inclus l'établissement ouvert par Mark Twain à Kensal Rise il y a plus de cent ans. (voir notre actualitté

 

 

Mais voilà, rien n'y aura fait. La cour d'appel a confirmé la décision prise en octobre en faveur du Conseil du quartier de Brent qui souhaitait fusionner six bibliothèques en une seule. De nombreuses personnalités avaient apporté leur soutien aux habitants du quartier. Les pétitions et lettres d'enfants adressées au secrétaire d'État à la culture, Jeremy Hunt, n'ont visiblement pas suffi à inverser la tendance.

 

John Halford le représentant des manifestants s'est dit « déçu » du verdict. Ann John, le chef du conseil a, lui, salué la décision : « Nous sommes heureux aujourd'hui du verdict de la cour d'appel  à l'unanimité en faveur du Conseil, confirmant la décision de M. le juge Ouseley que le conseil a agi légalement ».

 

La bataille juridique continue cependant pour les habitants du quartier qui entendent saisir la Cour Suprême, la plus haute instance du pays.

 

Allan Gibbons, auteur jeunesse britannique, nous avait fait parvenir une lettre ouverte adressée au ministre de la Culture, Ed Vaizey, pour lui demander de faire cesser les procédures juridiques, en revenant sur sa décision de soutenir les coupures budgétaires

 

 

Crédit photo




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.