medias

Brevet des collèges 2013 : sujet et corrigé de l'épreuve de français

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 27.06.2013

Ce matin, pas moins de 800 000 jeunes, élèves de troisième, sont venus plancher sur le sujet de français du brevet des collèges 2013 (voir notre actualitté). Avec l'arrivée des nouveaux programmes en classe de 3ème, quelques changements à la marge ont été apportés à cette épreuve de français. Essentiellement une dictée allongée et la possibilité de choisir entre deux sujets pour la rédaction.

 

Pour cette première épreuve, d'une durée de trois heures, c'est finalement un texte de Laurent Gaudé qui a été choisi, tiré du Soleil des Scorta (2004). La difficulté de ce sujet est toute relative si on la compare à celle des autres sujets tombés en Amérique du Nord ou à Pondichéry (voir notre actualitté).

 

Le texte et les questions (15 points) :

 

Avec 15 points sur les questions, 4 sur la réécriture, 6 sur la dictée et 15 sur la rédaction, les élèves bénéficiaient de nombreuses possibilités pour montrer l'étendue de leurs connaissances. Le sujet proposé ne comportait pas de difficultés particulières.

 

 

Une réécriture assez simple : des changements de personnes uniquement (4 points)

 

« Comme tous les autres, nous nous sommes tenus par la main pour ne pas nous perdre dans la foule. Comme tous les autres, la première nuit, nous n'avons pu trouver le sommeil, craignant que des mains vicieuses ne nous dérobent la couverture que nous nous partagions. »

 

Réécrivez les phrases suivantes, en remplaçant les pronoms de la première personne du pluriel (nous) par la troisième personne du pluriel (ils). Vous ferez toutes les modifications nécessaires.

 

Une dictée axée sur les accords : (6 points)

 

 

Tous les émigrants n'étaient pas obligés de passer par Ellis Island. Ceux qui avaient suffisamment d'argent pour voyageur en première ou en deuxième classe étaient rapidement inspectés à bord par un médecin et un officier d'état civil et débarquaient sans problèmes. Le gouvernement fédéral estimait que ces émigrants auraient de quoi subvenir à leurs besoins et ne risqueraient pas d'être à la charge de l'Etat. Les émigrants qui devaient passer par Ellis étaient ceux qui voyageaient en troisième classe [...] dans de grands dortoirs non seulement sans fenêtres mais pratiquement sans aération et sans lumière, où deux mille passagers s'entassaient sur des paillasses superposées.

 

Georges PEREC, Ellis Island, 1980.

 

 

Sujets de rédaction : entre dialogue, description et argumentation (15 points)

 

C'est là la grande nouveauté du brevet des collèges version 2013 : deux sujets sont désormais proposés au choix des élèves, un premier souvent narratif et un second plus argumentatif. 

 

SUJET N°1 :

Imaginez la suite de ce texte, dans laquelle la narratrice raconte les premiers jours des personnages à New-York.

Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

 

SUJET N°2 :

Le monde d'aujourd'hui laisse-t-il place, selon vous, à un ailleurs qui fasse rêver ?

Vous donnerez votre réponse dans un développement argumenté et organisé.

Votre texte fera au moins deux pages (soit une cinquantaine de lignes).

 

 

ELEMENTS DE CORRECTION CONCERNANT LES QUESTIONS ET LA REECRITURE

 

QUESTIONS (15 points)

1. « […] ce continent où les crasseux comme nous étaient les bienvenus. »

(ligne 13-14)

a) De quel continent s'agit-il ?

Il s'agit du continent américain.

 

b) Qui est désigné par l'expression « les crasseux » ? Que pensez-vous de cette formulation ?

L'expression « les crasseux » désigne les « miséreux d'Europe » (l. 4), c'est-à-dire les émigrants pauvres venus d'Europe en espérant réussir à mieux gagner leur vie en Amérique. La formulation « les crasseux » est volontiers dépréciative. Elle dénote une forme d'autodérision de la part de la narratrice.

 

2. En vous appuyant précisément sur le texte, expliquez ce que les personnages attendent de ce nouveau pays.

Les personnages, pauvres en Europe, espèrent, en débarquant en Amérique, commencer une nouvelle vie. Ils souhaitent repartir à zéro dans un lieu où tout sera « différent, les couleurs, les odeurs, les lois, les hommes. » (l.11-12) C'est bien sûr le rêve américain qu'ils ont tous à l'esprit et déjà, sur le bateau, ils ne font que s'adonner au rêve.

 

3. a) Par quels sentiments successifs passent les personnages aux différentes étapes du voyage ? Illustrez votre réponse par des éléments précis du texte.

 

Les personnages passent d'abord, durant le voyage, par des sentiments de crainte et de douleur : ils pleurent même lorsque « l'immense bateau a quitté la baie de Naples » (l. 8). Puis, c'est l'espoir face au continent américain : « la joie » (l. 19) les envahit, avec aussi un sentiment « d'impatience » (l. 25).

 

b) Pourquoi le « sentiment » évoqué à la ligne 29 est-il qualifié d' « étrange » ?

 

Ce sentiment peut paraître étrange car il s'inscrit en opposition avec le cadre et les circonstances dans lesquelles arrivent les passagers. Tout devrait leur indiquer qu'ils sont étrangers et pourtant, ils se sentent déjà adoptés : « nous étions ici à notre place. »

 

4. « Le paquebot se dirigeait lentement vers la petite île d'Ellis Island. La joie de ce jour, don Salvatore, je ne l'oublierai jamais. Nous dansions et criions. » (lignes 18 à 20) : identifiez les deux temps utilisés et justifiez l'emploi de chacun.

 

On retrouve dans ce passage l'emploi majoritaire de l'imparfait de l'indicatif, avec « se dirigeait », ou « dansions » mais également, de façon isolée, un verbe au futur simple de l'indicatif, « oublierai ». Ce dernier est employé par la narratrice en référence au moment de l'énonciation de ses souvenirs. Cela appartient au présent de la narratrice. A contrario, l'imparfait correspond au passé, aux souvenirs qu'évoque la vieille femme en s'adressant à don Salvatore.

 

5. « Miséreux d'Europe au regard affamé. Familles entières ou gamins esseulés. » (ligne 4) :

a) Quelles remarques grammaticale pouvez-vous faire sur la construction de ces deux phrases ?

 

Ces deux phrases sont non-verbales, elles ne sont constituées que de groupes nominaux.

 

b) Quel effet produisent-elles sur le lecteur ?

 

Ces deux phrases nominales descriptives contribuent à brosser un portrait très dur des êtres qui sont sur le départ. Cela peut susciter chez le lecteur un sentiment de compassion face à la misère ainsi décrite brutalement, sans marques d'émotion. L'ensemble donne l'impression d'une masse d'individus qui se trouvent à la dérive.

 

6. Pensez-vous que Domonico a raison en murmurant « La vie commence. » (ligne 9) ? Développez votre réponse en quelques lignes. Vous prendrez appui sur le texte et éventuellement votre culture personnelle.

 

En murmurant « La vie commence », Domenico fait, avec raison, résolument le choix de se tourner vers l'avenir qui les attend, avec beaucoup d'espoir. Les Etats-Unis se sont, depuis leurs origines, construits sur l'immigration. Ce processus continua, tout au long du XXème siècle, à offrir une possible réussite à ceux qui vivaient misérablement en Europe. Ce « rêve américain » fut cependant mis à mal par la crise de 1929 mais redevint réalité à l'issue de la Seconde guerre mondiale.

 

REECRITURE (4 points) :

 

« Comme tous les autres, nous nous sommes tenus par la main pour ne pas nous perdre dans la foule. Comme tous les autres, la première nuit, nous n'avons pu trouver le sommeil, craignant que des mains vicieuses ne nous dérobent la couverture que nous nous partagions. »

 

Réécrivez les phrases suivantes, en remplaçant les pronoms de la première personne du pluriel (nous) par la troisième personne du pluriel (ils). Vous ferez toutes les modifications nécessaires.

 

Correction de la réécriture :

 

« Comme tous les autres, ils se sont tenus par la main pour ne pas se perdre dans la foule. Comme tous les autres, la premère nuit, ils n'ont pu trouver le sommeil, craignant que des mains vicieuses ne leur dérobent la couverture qu'ils se partageaient.»

 

 

Bonnier Publishing aimerait devenir "l’ultime maison d’édition australienne"

  • Partager sur Twitter

Orianne Vialo - 27.05.2016

Le groupe d’édition suédois Bonnier, crée en 1804, comprend plusieurs domaines de compétences. Spécialisé dans les secteurs de l’édition (magazine, livres, journaux), du cinéma ou encore des médias radiotélévisés, ce groupe d’origine danoise basé à Stockholm (Suède) fait partie des plus grosses sociétés privées du monde. Avec des structures disséminées aux quatre coins du globe, Bonnier s’adresse essentiellement aux publics américains, allemands, britanniques et d’Europe de l’Est. Dernièrement, la maison d’édition Bonnier Publishing a décidé de...

Un bug supprimait toute la bibliothèque iTunes : corrigé

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 21.05.2016

Tout est parti d’une observation fine, avant d’arriver à un communiqué officiel d’Apple : un bug présent sur iTunes est en mesure de faire disparaître toute la bibliothèque d’œuvres d’un utilisateur. Le risque est considéré comme extrêmement faible par Apple, qui assure n’avoir pas encore réussi à reproduire cette erreur. Le problème soulevé par un designer nommé James Pinkstone avait sacrément fait parler de lui.        Il s’agissait, manifestement, d’un bug touchant avant tout la bibliothèque musicale en local – rappelant...

Rachat de Darty : l’offre formelle de la Fnac officiellement déposée

  • Partager sur Twitter

Joséphine Leroy - 19.05.2016

Fin avril, après une guerre sans merci que s’étaient livrée les groupes Darty et Conforama, la Fnac avait remporté les enchères. C’est maintenant officiel : le groupe de distribution a déposé sa dernière offre d’achat aux actionnaires de Darty. La force de proposition du groupe tient en un chiffre : plus d’un milliard d’euros.    (Julien B. . / CC BY-NC-SA 2.0)     La Fnac a publié des documents, à destination des actionnaires, contenant les détails de sa proposition. L’offre du groupe atteint les 170 pence par action et prévoit une...

Jeff Bezos confirme son intention d'ouvrir de nouvelles librairies Amazon

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 18.05.2016

Jeff Bezos confirme son intention d’ouvrir un plus grand nombre de librairies, après une première inauguration en novembre 2015. Les établissements disposeront de conditions préférentielles liées au service Prime, a assuré le PDG de la firme. Après l’ouverture de Seattle, une seconde était d’ores et déjà annoncée à San Diego – prévue dans le courant de l’été.      S’adressant aux actionnaires de la firme, Bezos a donc confirmé de nouvelles perspectives pour sa société : « Nous allons certainement ouvrir des magasins supplémentaires....

Laurence Franceschini, de l'Hadopi, rejoint le CSPLA

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 28.04.2016

L'arrêté du 18 avril 2016, publié au JORF n°0098 du 26 avril 2016, modifie la composition du Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique, instance consultative indépendante chargée de conseiller le ministre de la Culture et de la Communication en matière de propriété littéraire et artistique.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     L'instance consultative est présidée par Pierre-François Racine pour son deuxième mandat, qui a commencé en octobre 2015 et s'étalera sur 3 ans. Début avril, nous notions que les éditeurs de livres...

Kobo partenaire du libraire D&R pour distribuer des livres numériques en Turquie

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 27.04.2016

Le fournisseur de lecteurs ebook et vendeur de livres numériques Kobo, filiale du groupe Rakuten, annonce un partenariat avec la chaîne de produits culturels D&R, propriété de Dogan Holding, qui possède 150 magasins dans 27 villes de Turquie. Kobo propose pour le moment 15.000 ebooks en turc, sur un catalogue total de 4,7 millions de titres.   Michael Tamblyn, PDG de Kobo (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Les lecteurs turcs peuvent d'ores et déjà retrouver les appareils Kobo en magasins, et les livres numériques sur la plateforme de la chaîne culturelle. Dès...

Espagne : fête du livre et de la librairie, une excellente année pour la Sant Jordi

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 25.04.2016

La journée du 23 avril est mondialement consacrée au droit d’auteur, mais, en Espagne, c’est également le jour de la Sant Jordi. Le Gremio de Libreros de Cataluña, l’association des libraires de Catalogne annonce d’ores et déjà que la mobilisation de la journée a été forte, confirmant l’engouement de la population pour le livre.    Ajuntament d'Esplugues, CC BY 2.0     Antoni Daura, président de l’organisation, ne disposait pas des détails, mais les ventes sont restées en droite ligne de ce qui avait été réalisé en 2015. On parle d’une...

Journée mondiale du livre et du droit d'auteur : la liste des festivités

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 20.04.2016

Le 23 avril prochain sera la journée mondiale du livre et du droit d'auteur, inscrite sur le calendrier par l'UNESCO. Cette célébration sera l'occasion de promouvoir la lecture, l'industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d'auteur, rappelle l'organisation.   (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Cette année, la journée sera encore un peu plus spéciale puisque 2016 marque la célébration des 400 ans de la disparition de William Shakespeare et de Miguel de Cervantes, tandis que le 23 avril, lui, marque aussi la...

Le groupe Revue Fiduciaire propose deux dictionnaires connectés, Social & Paye

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 20.04.2016

Le groupe Revue Fiduciaire poursuit sa mutation digitale en publiant les éditions 2016 de quatre ouvrages, dont deux disponibles avec l'application de papier connecté GRF+. Le groupe de presse et d'information juridique spécialisé dans les domaines fiscal, comptable et social, publie les éditions 2016 du dictionnaire Social, le dictionnaire Paye, ainsi que la Compta du CE et la Gestion Fiscale des Holdings.     Le Dictionnaire Social présente tout le droit social à travers plus de 1 300 mots-clés. Il synthétise les règles applicables et donne des indications...

D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan, prix du Club des Irrésistibles

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 20.04.2016

Pour sa 8e édition, le Club des Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal a choisi le roman D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan comme titre de l'année. L'annonce a été faite ce matin lors du couronnement du titre lauréat par les membres du jury en présence de passionnés de littérature à la bibliothèque Robert-Bourassa dans l'arrondissement d'Outremont.       À la suite d'un vote très serré, D'après une histoire vraie a remporté la palme du titre de l'année par un jury composé de près de 100 membres qui a pris en considération 526 coups...